Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

boucle de retournement

Ici, c'est l'électricité, l'électronique, l'alimentation - analogique ou "digitale" - etc.

Modérateur: MOD

Re: boucle de retournement

Publié: Sam 07 Avr 2018, 16:57 
oui la détection optique est une solution. Toutefois je souhaitais étendre le sujet au delà des boucles de retournement qui n'ont pas besoin d'une détection précise du premier essieu. Comme je l'explique plus haut, mon besoin est pour la détection immédiate d'entrée de zone en block automatique. Avec des autorails longs par exemple (X2800) qui se présentent bogie moteur en avant (avec des pneus :colere: ) le raté de détection est fréquent (le shuntage se faisant par les boudins :? ) ; c'est le bogie arrière qui sera détecté et l'autorail aura engagé la zone de tout son empattement soit 25 cm.
Une solution est évidemment de remplacer les essieux moteurs par des non bandagés :ange3: mais il faut 1-que cela existe et 2-ne pas avoir de rampes ou des rames trop lourdes :roll:
Le caoutchouc ou similaire existe en "chargé carbone" pour les joints utilisés en électronique, ils éliminent les fuites hydrauliques et hyperfréquences.
Mais ces fabricants ne jouent pas au train :mrgreen: et les fabricants de petits trains ne les connaissent pas :cry:
Comment faire pour qu'ils se rencontrent :?:

je vais peut-être ouvrir un fil spécifique et plus générique sur les bandages :clown:
informatisé oui, mais pas trop
Avatar de l’utilisateur
Matabiau
Démonstratif
 
Messages: 1419
Inscrit le: Mar 27 Oct 2009, 13:08
Localisation: 31 (ex 58 et 94)
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO III/IV
Prénom: Michel
Club: privé Villeneuve (LR805/822)

Re: boucle de retournement

Publié: Mer 11 Avr 2018, 17:00 
sur les autorails ils sont propulsés par des bogies-moteurs et les bandages sur les essieux sont croisés exemple celui du X2400 Electrotren

Image

Dans ce cas dès que le bogie sera à cheval sur la coupure de rail le module électronique qui gère la boucle va détecter le passage du train donc il n'y a que quelques centimètres entre les roues avant et les tampons qui seront engagés sur la boucle a ce moment.

(en plusss si les roues bandagées ont aussi des lamelles de prises de courant les boudins touchent le rail et font contact aussi)

ce qui peut d'ailleurs être fait avec n'importe quel module électronique de detection que tu peux ensuite relier à ce que tu veux par exemple une carte arduino etc...

Quand j'ai des motrices avec des bandages sur chaque bogies j'ai tendance à modifier l'emplacement des essieux bandagés

Par exemple une BB 8618 H/J qui à un moteur central et 2 arbres (donc 8 roues motrices est livrée d'origines avec les essieux bandagés aux extrémités pour permettre l'inversion de sens, moi je déplace un des essieux vers le centre de la loco afin :

1-d'augmenter l'adhérence en marche AV puisque les locos on tendance à se cabrer
2- avoir le premier essieu en détection de courant

comme ceci (photo faite sur la voie de programmation quand j'ai installé le décodeur) :

Image
Amitiés
Le p'tit train de Jicé
Avatar de l’utilisateur
Papybricolo
Volubile
 
Messages: 2111
Inscrit le: Ven 26 Mars 2010, 09:11
Localisation: Ile de France & Picardie
Âge: 69
Echelle pratiquée: HO & HOm
Prénom: Jean-Claude
Club: Les Amis du Rail FTM

Re: boucle de retournement

Publié: Jeu 12 Avr 2018, 10:10 
Nous sommes tout à fait en accord sur les solutions simples et immédiates consistant à "jongler" avec les essieux. Le souci est surtout sur les autorails et selon les fabricants (et les millésimes :mrgreen: ).
Par exemple sur un vieux EAD X4700 Jouef, le bogie moteur possède 4 bandages :!: (et ne prenait pas le jus) et le diamètre des axes est plus petit (standard 2mm) que ceux qui prennent le courant (4mm) , l'échange n'est pas simple :colere: . Je l'ai donc condamné à circuler remorque en avant ; ce qui au passage permet d'avoir les soufflets joints (et je n'ai pas changé l'attelage pour un vrai à élongation :clown: ). En fait, vu l'age du bidule, je ne souhaite pas passer du temps dessus :oops:
informatisé oui, mais pas trop
Avatar de l’utilisateur
Matabiau
Démonstratif
 
Messages: 1419
Inscrit le: Mar 27 Oct 2009, 13:08
Localisation: 31 (ex 58 et 94)
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO III/IV
Prénom: Michel
Club: privé Villeneuve (LR805/822)

Re: boucle de retournement

Publié: Sam 15 Déc 2018, 12:33 
Bonjour,

Je suis en pleine construction de mon réseau et je me dirige à vous afin de voir si vous pouvez m'aider.

J'ai terminé la jonction entre le niveau -1 et +1 et pour m'assurer que tout mon materiel passe sans problème j'ai fait des tests de roulement avec succès.

Dans le schéma ci-joint, j'avais l'intuition qu'un court-circuit se produirait dans le cercle A1, j'avais donc mis des eclisses isolantes sur les rails de l'aiguille A1 dans le sens non devié et j'arretais les convois juste avant cet aiguillage lorsqu'ils revenaient vers le point de départ.

Image

Maintenant j'aimerai ne pas avoir à arrêter les convois, j'ai donc modifié l'aiguille A1 peco electrofrog en suivant la méthode classique avec entre autre insertion d'éclisses isolantes sur les rails de la pointe de coeur.
Comme je m'y attendais ma centrale Ecos n'apprécie pas et gresille. J'ai même pas essayé de mettre un engin pour ne pas cramer le decodeur.

Si je comprends bien le principe je suis face à une boucle de retournement. Je me suis procuré des modules de retournement de chez LDT, mais je ne sais pas comment le brancher malgré tous les schémas que j'ai pu trouvé. Quelqu'un saurait-il m'aider?

D'avance merci

Christopher
vvchris75
Papotier
 
Messages: 170
Inscrit le: Mer 11 Sep 2013, 16:50
Localisation: MADRID
Âge: 38
Echelle pratiquée: HO

Re: boucle de retournement

Publié: Sam 15 Déc 2018, 15:16 
En fait le court-circuit se fait quand on revient sur la même voie.

D'ailleurs l'ECoS (en principe) se coupe et le bouton rouge s'allume.

Voici le schéma de "principe d'une boucle de retournement :

Image

apparemment il serait plus judicieux de remonter à l'aiguillage précèdent sur la gauche de A1 pour y installer ces deux éclisses.

et mettre aussi deux autres éclisses isolantes en face avant la TJD.

Sur mon réseau j'ai deux boucles de retournement (voir mon sujet) voici comment je les ai câblées..

Image
Amitiés
Le p'tit train de Jicé
Avatar de l’utilisateur
Papybricolo
Volubile
 
Messages: 2111
Inscrit le: Ven 26 Mars 2010, 09:11
Localisation: Ile de France & Picardie
Âge: 69
Echelle pratiquée: HO & HOm
Prénom: Jean-Claude
Club: Les Amis du Rail FTM

Re: boucle de retournement

Publié: Sam 15 Déc 2018, 20:58 
vvchris75 a écrit:...Quelqu'un saurait-il m'aider?...
Pour savoir s'il s'agit bien d'une boucle de retournement et comment câbler le module de boucle, il faudrait en voir un peu plus... Impossible de t'aider avec seulement ce tracé.
Alain17
Démonstratif
 
Messages: 1356
Inscrit le: Ven 21 Juil 2006, 15:36
Localisation: Entre Cognac, Ré et Oléron

Précédent

Retour vers Electricité, électronique, alimentation

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 9 invité(s)