Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Signaux mécaniques unifiés

Construction intégrale ou montage de kits : tous les matériaux sont concernés

Modérateur: MOD

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Mar 26 Fév 2013, 15:19 
En remontant encore un peu dans le temps, un document des Chemins de fer de l'Est de 1932 précise les dispositions prises pour la protection des gares.
Image


On retrouve les dispositions régionales cités dans l'ouvrage de 1949
ImageImage
Attention, il s'agit des signaux d'avant l'unification et le code Verlant.
Image
La transition vers le code Verlant est précisée ci-après, dans le même document
ImageImage
Avec l'exemple suivant
Image
EC 64, toujours en veille...
Avatar de l’utilisateur
EC 64
Intarissable !
 
Messages: 14807
Inscrit le: Lun 21 Jan 2008, 12:13
Localisation: PARIS (F)
Âge: 66
Echelle pratiquée: H0 (ep IV-V)
Club: AFAC Paris

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Mer 27 Fév 2013, 18:06 
:applause: Un regal....

Fabrice
Avatar de l’utilisateur
Fa 85
Intarissable !
 
Messages: 3936
Inscrit le: Sam 16 Fév 2008, 00:45
Localisation: La Roche sur Yon

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Mer 27 Fév 2013, 18:11 
Trés interressante demonstration du risque d'un signal unique pouvant conduire à plusieures situations differentes..

Habitude du conducteur au carré fermé annoncé par le disque "c'est bon, je connais la ligne, j'ai un peu le temps de freiner.." et paf, il arrive sur un train arrété par le carré....

Le block ( de double voie probablement ) permettait cette lacune ??? la Voie unique etait sans doute moins permissive sur les conditions d'expedition des trains successifs...

Fabrice
Avatar de l’utilisateur
Fa 85
Intarissable !
 
Messages: 3936
Inscrit le: Sam 16 Fév 2008, 00:45
Localisation: La Roche sur Yon

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Mer 27 Fév 2013, 18:15 
sero a écrit:Le monde de la sig. est petit :!: Ces documents, je les ai "sauvés" du Pilon lors d'un déménagement...


Tantale, tu connais ????..... :siffle:

Fabrice
Avatar de l’utilisateur
Fa 85
Intarissable !
 
Messages: 3936
Inscrit le: Sam 16 Fév 2008, 00:45
Localisation: La Roche sur Yon

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Mer 27 Fév 2013, 22:16 
Fa 85 a écrit:Habitude du conducteur au carré fermé annoncé par le disque "c'est bon, je connais la ligne, j'ai un peu le temps de freiner.." et paf, il arrive sur un train arrété par le carré....


Mauvaise application de la règlementation du disque :?: qui pourtant précise bien ... une queue de train :wink:
Sur RFN ...
Avatar de l’utilisateur
Didi79
Photographe de gares
 
Messages: 9615
Inscrit le: Lun 01 Mai 2006, 14:54
Localisation: SNCF, RFF, RFN, EF...
Âge: 49
Prénom: Didier

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Mer 27 Fév 2013, 22:26 
C'est pourtant comme cela que des accidents arrivent, délit d'habitude, mauvaise évaluation de la situation. Il faut éviter au maximum les situations ambiguës.
EC 64, toujours en veille...
Avatar de l’utilisateur
EC 64
Intarissable !
 
Messages: 14807
Inscrit le: Lun 21 Jan 2008, 12:13
Localisation: PARIS (F)
Âge: 66
Echelle pratiquée: H0 (ep IV-V)
Club: AFAC Paris

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Jeu 28 Fév 2013, 00:25 
Didi79 a écrit:Mauvaise application de la règlementation du disque :?: qui pourtant précise bien ... une queue de train :wink:


J'oubliais de préciser -> dans la définition de la marche à vue :wink:
Sur RFN ...
Avatar de l’utilisateur
Didi79
Photographe de gares
 
Messages: 9615
Inscrit le: Lun 01 Mai 2006, 14:54
Localisation: SNCF, RFF, RFN, EF...
Âge: 49
Prénom: Didier

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Jeu 28 Fév 2013, 09:35 
Fa 85 a écrit:Tantale, tu connais ????..... :siffle:
Fabrice


A part le condensateur éponyme, ça me dit rien :(
Sero
Massif-Central Connection
Avatar de l’utilisateur
Sero
Exubérant
 
Messages: 2876
Inscrit le: Ven 10 Nov 2006, 10:47
Localisation: Gaule
Âge: 43
Echelle pratiquée: HO, 1/1
Prénom: Olivier
Club: signalisation ferroviaire

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Jeu 28 Fév 2013, 11:51 
Image

Très vieille gravure représentant Fa85 tentant de s'emparer des référentiels de signalisation anciens de Sero.

Supplice de Tantale.


Pierre. :wink:

____________________________________
Avatar de l’utilisateur
L'homme du pire caddy
Intarissable !
 
Messages: 6217
Inscrit le: Lun 24 Juil 2006, 01:27
Localisation: On the (rail)road again

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Jeu 28 Fév 2013, 12:00 
:mdr2: :mdr: :applause:
Sero
Massif-Central Connection
Avatar de l’utilisateur
Sero
Exubérant
 
Messages: 2876
Inscrit le: Ven 10 Nov 2006, 10:47
Localisation: Gaule
Âge: 43
Echelle pratiquée: HO, 1/1
Prénom: Olivier
Club: signalisation ferroviaire

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Jeu 28 Fév 2013, 14:12 
:lol: Pas mieux...j'ai du oublier ma feuille de vigne...

Fabrice
Avatar de l’utilisateur
Fa 85
Intarissable !
 
Messages: 3936
Inscrit le: Sam 16 Fév 2008, 00:45
Localisation: La Roche sur Yon

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Sam 27 Juil 2013, 22:13 
patrick-mk a écrit:Pour répondre à Christophe (merci pour les infos sur le positionnement des armoires et boites à piles), quelques photos et plans du mécanisme de commande qui est en effet le point le plus délicat du signal.

A partir des rares plans et des photos, j'ai réalisé le signal sous Autocad et fait de nombreux protos pour tester la conception et le fonctionnement du mécanisme de manière à ce qu'il soit facilement reproductible et simple à régler.

D'abord une vue du mécanisme pour la compréhension. C'est celui d'un TIV (La Seyne sur mer) mais il est quasiment identique (à l'exception du sémaphore) pour les signaux mécaniques.

Moi pour ce travail je n'aurai qu'un mot "bravo". Question : d'ou viennent les profilés ?

Image

et sa version sous ACAD

Image

Ci-joint quelques dessins pour comprendre le mécanisme.

La commande de calage (en rouge sur les dessins) ressemble à un T. Une des branches horizontales correspond au contrepoids, l'autre branche horizontale est le bras de commande qui est relié par un câble soit au moteur MORS soit à une commande funiculaire. La branche verticale est un doigt qui vient dans la fourche d'entrainement de la cocarde.

En position de carré fermé (dessins de droite), le contrepoids est en bas, le bras de commande en position haute et le doigt est positionné à l'extrémité d'une des branches de la fourche (coté opposé au contrepoids). En agissant sur le bras de commande, le doigt glisse vers l'intersection des 2 branches. A ce moment, le doigt est vertical et la cible est à 45°. En continuant son déplacement sur l'autre branche, le doigt fait pivoter la cible à 90° (position effacée) et le contrepoids se trouve en position haute. En cas de coupure du câble de commande, le contrepoids ramène la cocarde en position fermée.

J'ai essayé de reproduire un fonctionnement réel, c'est à dire que le contrepoids fasse vraiment pivoter la cocarde si on supprime la tension sur le bras de commande. Malheureusement, le couple (avec un contrepoids en plomb pas trop gros pour être réaliste) n'est pas suffisant pour contrer les frottements mécaniques. C'est donc une corde à piano qui entraîne le bras de commande.

Dans le cas ou une commande funiculaire est nécessaire (voir un prochain post " potence PLM 1935 avec signaux mécaniques unifiés") j'ai modifié le T et le support du bras de commande pour qu'un ressort fait en CAP de 0.3 maintienne le bras en position basse. Un fil easy-line remplace alors la CAP.

Image

Photo du matereau avec les supports de cibles :

Image

Photos de la commande de calage (la pièce en U ne sert qu'à maintenir d'équerre les différentes éléments de la commande et espacer correctement la pièce coudée supportant le doigt et du bras de calage. Elle est supprimée une fois l'ensemble soudé).

A l'instar de la cocarde, la commande de calage est pincée entre les deux pattes qui la supporte et un plat est soudée sur la partie supérieure.

Image

Image

Photo de la cocarde :

Image

Pour être plus réaliste et réduire les jeux qui nuisent au bon fonctionnement, j'ai soudé les axes de rotation sur la cocarde qui est maintenue en position uniquement en pincant les supports haut et bas de cocarde.

Une petite pièce en forme d'omega est soudée au centre de la cocarde. Un rond de 0.3 relie cet oméga au commutateur de commande de feux pour simuler la bielle de commande.

Vues rapprochées du signal (les gros plans sont impitoyables, notamment pour la peinture).

Note : La partie jaune sur certaines photos est de la patafix pour positionner provisoirement le moteur MORS.

Image

Image

Image
gg.n
Fécond
 
Messages: 526
Inscrit le: Mar 29 Jan 2008, 22:36
Localisation: aquitaine
Âge: 80

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Dim 28 Juil 2013, 07:11 
Reste plus qu'à réaliser la commande mécanique effective des cocardes :applause:
Y a comme un goût d'pomme
Avatar de l’utilisateur
Christophedeb
Schtroumpf de base
 
Messages: 27038
Inscrit le: Jeu 08 Déc 2005, 17:53
Localisation: Pusignan, Rhône
Âge: 50
Echelle pratiquée: H0
Club: Rigollots© and co

Re: Signaux mécaniques unifiés

Publié: Mer 15 Nov 2017, 00:44 
Puisque j'en suis à remonter les anciens post, celui-ci parceque c'est beau !! :D
Avatar de l’utilisateur
Oliv690
Loquace
 
Messages: 1184
Inscrit le: Lun 08 Jan 2007, 18:40

Précédent

Retour vers L'univers du modéliste-constructeur

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invité(s)