Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Le forum pour bien débuter en modélisme ferroviaire !

Modérateur: MOD

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mar 09 Oct 2018, 14:16 
L'expo très réussie de Liberty-Rail

Exposition

Épisode 173 - Liberty-Rail organisait une exposition à la Garenne-Colombes pour fêter son 10ème anniversaire avec un beau plateau d'exposants.

Image
Si Liberty-Rail a participé à plusieurs expositions depuis sa création, c'est la première fois qu'elle organisait une manifestation. Membre de l'UAICF (Union Artistique et Intellectuelle des Cheminots Français), la jeune association était soutenue dans son projet par la section Ouest de l'UAICF et le Comité d'Etablissement SNCF Mobilités de Paris-Saint-Lazare qui prêtait à cet occasion le gymnase de leur complexe sportif Nelson Mandela à La Garenne-Colombes. Initialement prévue en mai, cette exposition a été décalée en septembre afin de ne pas se télescoper avec l'exposition de leurs amis de Gennevilliers. Excellente initiative.

Cette première initiative d'envergure a été une vraie réussite en terme de qualité des oeuvres présentées, même si l'échelle Ho était, peut-être, sur-représentée. Lors de ma visite du samedi, j'ai essentiellement croisé des modélistes et amateurs. De fait, ce type d'exposition pourrait convenir à nos artisans qui pourrait être mieux représentés.

Image

Quoi qu'il en soit, cette exposition méritait le détour. Espérons que les retours d'expérience incite les organisateurs à renouveler cet évènement. Une biennale pourrait être une piste à méditer.

Sidi Fontana : Franck Combe

Ce module, oeuvre de Frank Combes traitée au 1/76 009 en voie de 60, évoque une ligne fictive marocaine en 1918. Déjà vu à Gennevilliers, cette restitution dépaysante fourmille de détails et est une bonne occasion de vous en ramener quelques clichés.

Image
Image
Image
Photos 926 à 928 : Le réseau Sidi Fontana de Franck Combe à l'exposition Liberty-Rail. Source : letraindemanu sur canalblog.

Time saver en N : PN 160

Ce jeu de triage est directement inspiré du concept inventé par John Allen en 1966. Présenté à l'échelle N par PN 160, je me suis prêté à l'exercice qui consiste à manoeuvrer des wagons pour les amener sur différents tiroirs à des places bien précises. La difficulté réside dans le fait que certains tiroirs sont déjà occupés, ce qui oblige à des scissions. Il faut réussir à ranger tous ses wagons, non seulement en un minimum de manoeuvres, mais aussi manoeuvrer avec le plus de constance et le moins de temps morts. Pas si facile que ça. Cet atelier a eu un certain succès.

Image
Photo 929 : Time saver proposé par PN 160 à Liberty-rail. Source : letraindemanu sur Canalblog

Les côtes de port : Kevin Roy


Oeuvre de Kévin Roy, cet adorable petit réseau modulaire en exploitation point-to-terminus est sans doute la réalisation qui a le plus retenu mon attention, sans doute parce qu'il répond bien aux contraintes d'espaces que beaucoup de modélistes rencontrent dans leur logement moderne pas toujours très spacieux.

Image
Image
Image
Image
Image

Fourmillant de détails, sonorisé et joliment présenté, cette oeuvre est un ravissement pour les yeux avec une multitude de petites scènettes.

Image

SAI Collections

Plusieurs acteurs économiques étaient également présents. SAI Collections, acteur bien connu notamment pour ses véhicules et accessoires routiers anciens, disposait d'une belle surface de vente dans la seconde salle.

Image
Photo 936 : le stand SAI Collections à l'exposition Liberty-Rail. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Club ferroviaire de Creil et environs (CFCE)


Ce club exhibait une grand installation avec un beau dépôt.

Image
Image
Image
Photos 938 à 940 : Réseau du CFCE à l'expo de Liberty-Rail. Source : Letraindemanu sur Canalblog

Escadrille Saint-Michel


L'ESM présentait sous vitrine des dioramas de grande qualité.

Image
Image
Photos 941 et 942 : Dioramas présentés par l'Escadrille Saint-Michel. Source : letraindemanu sur Canalblog

La gare de Rosult : AFSA

Proposée par l'Association Ferroviaire Sambre Avesnois, ce réseau est l'oeuvre de Patrice Lomprez. D'une longueur de 8,5 m et large de 60 cm (hors boucles de retournement et coulisses), il s'agit de la reproduction fidèle de la gare de Rosult, située sur l'artère Nord-Est entre Lille et Valenciennes.

Image
Image
Image
Image
Photos 943 à 946 : La Gare de Rosult présenté par l'AFSA à l'exposition de Liberty-Rail. Source : letraindemanu sur Canalblog

Ce réseau à fait l'objet d'un récent article dans Loco-Revue n° 854 de septembtre 2018.

A suivre

Emmanuel
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mar 09 Oct 2018, 15:07 
Beau reportage photo. Nous attendons la suite
Avatar de l’utilisateur
Bunny94
Bavard
 
Messages: 71
Inscrit le: Sam 22 Avr 2017, 10:44
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Alain

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mar 09 Oct 2018, 15:24 
Il n'y a pas de quoi, je suis ton fil avec beaucoup d'intérêt.
Ton réseau est réellement bien réalisé et c'est rare ce degré de réalisme avec du 3 rails, même s'il en existe quelques autres.
MODULE OO et HO
Avatar de l’utilisateur
Moduleho
Modélisme Gibi
 
Messages: 9954
Inscrit le: Mer 17 Août 2005, 10:16
Localisation: MARSEILLE
Âge: 49
Echelle pratiquée: 00 et H0
Prénom: Alain
Club: L.V.T.V.

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mar 09 Oct 2018, 21:09 
Bunny94 a écrit:Beau reportage photo. Nous attendons la suite


Bonsoir Alain,

La suite est en préparation. Ce sont les photos qui prennent du temps. Car si je veux en publier un maximum, cela nécessite des collages photos pour diminuer le nombre de fichiers. Ensuite il faut réduire ces photos de 3,5 Mo pour les passer en dessous de 450 Ko pour fluidifier les lectures en bas débit. En soit, c'est pas compliqué, mais multiplié par 50/ 60 photos, ca prend du temps.

Merci de tes visites.
Manu
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 10 Oct 2018, 11:39 
La belle expo de Liberty-Rail (2/3)

Expositions

Épisode 175 - Deuxième opus consacré à la très belle exposition organisée par Liberty-Rail à l'occasion de son 10ème anniversaire.
Image
Dans le premier volet nous avons pu admirer les oeuvres de Franck Combe (Sidi Fontana), Kevin Roy (Les côtes de port), le réseau du club de Creil et environs, les dioramas de l'Escadrille Saint-Michel, La gare de Rosult (AFSA), ainsi qu'un Time-saver proposé par PN 160. Poursuite de la visite de cette exposition qui s'est tenue à La Garenne-Colombes.

Image
Bourgogne 1500v : Le RMB

Le Rail Miniature de la Boucle, association basée à Gennevilliers, exhibait son réseau d'inspiration "Artère impériale". Déjà vue à l'exposition que ce club organisait dans sa commune en mai dernier, cette imposante installation représente une section de cette ligne d'origine PLM. Ici, pas de gare et très peu de bâtiments. L'intérêt réside dans la contemplation de longues compositions circulant sous le régime de la banalité avec une voie d'évitement centrale. Un thème qui pourrait d'ailleurs inspirer nos amis modélistes sur leur réseau personnel, même avec une longueur moindre, pour peu que la longueur des rames soient adaptées en conséquence. Superbe spectacle.

Image
Image
Image
Image
Image
Photos 956 à 960 : Réseau Bourgogne 1500v par le RMB, exposition Liberty-Rail. Source : letraindemanu sur canalblog

La signalisation fonctionnelle et la caténaire y sont très joliment représentées.

Acteur économique : Le Décor Principalement

LDP est un acteur incontournable pour tout ce qui concerne le décor végétal en particulier. Disposant d'un grand stand, il y présentait une multitude de références d'herbes et différentes gammes d'applicateurs électro-statiques. Il y en a pour tous les goûts et toutes les saisons. J'ai remarqué en particulier des flocages destinés aux aménagements de sous-bois de différentes teintes.

Image
Photo 961 : Le stand LDP à l'exposition Liberty-Rail. Source : letraindemanu sur Canalblog

Le Train jaune : Stand ATMF

L'Association Ternoise de Modélisme Ferroviaire présentait, outre un grand réseau modulaire (voir ci-après), un diorama statique évoquant une section de la ligne du Train jaune. Une représentation plutôt réussie. Le train jaune n'est pas l'oeuvre de l' ATMF mais de Pierre Lherbon du CMPC (club de modélisme du pays chartrain).

Image
Photo 962 : Évocation du Train jaune sur le stand de l'ATMF, exposition Liberty-Rail. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Réseau modulaire de l'ATMF

Cette association exhibait par ailleurs un grand réseau modulaire en forme de U exploité en boucle-à-boucle. De même le réseau modules juniors était composé outre des modules de l'ATMF, pour une branche, mais aussi des modules du CMPC pour le camping, du Mans pour la deuxième gare et de modules personnels pour le reste.

Image

L'un des module représentait un camping assez bien restitué, avec un espace naturiste et quelques scènes coquines. Ces scènes sont d'ailleurs situées coté opérateurs, ce qui ne les rend pas visible du jeune public.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Photos 963 à 970 : Réseau modulaire ATMF à l'exposition Liberty-Rail. Source : letraindemanu sur canalblog

Acteur économique : Atelier Belle Époque (ABE)

Cet acteur économique disposait d'un petit stand dans la seconde salle où il présentait quelques-unes des nombreuses références de son catalogue de produits de décor. Pour mémoire, vous pouvez accéder aux sites de ces fournisseurs dans la colonne de droite du blog.

Image
Photo 971 : Le Stand ABE à L'exposition Liberty-Rail. Source : letraindemanu sur Canalblog

Electronique avec UAICF Nevers Vauzelles

Cette association de modélisme proposait un stand où l'électronique était reine, avec des circuits réalisés avec des "Arduinos" et des logiciels libres de droits.

Un pupitre de TGV à l'échelle 1 permettait de conduire un TGV au 1/87e sur un circuit bouclé. Cet atelier a rencontré un vif succès.

Image
Photo 972 : Le stand UAICF Nevers Vauzelles à l'exposition Liberty-Rail. Source : letraindemanu sur Canalblog

A suivre...

Emmanuel
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 10 Oct 2018, 20:05 
Renault Galion pour négociant en combustibles

Véhicules routiers

Épisode 176 - Après cette série de reportages sur des expositions - la suite est en préparation - petit détour dans la ZI Nord. Un nouveau véhicule pour ma zone industrielle avec l'arrivée d'un utilitaire emblématique de l'après-guerre, mais qui pourra aussi convenir pour un réseau plus moderne.

Dans l'article titré « Bien choisir ses véhicules routiers » (http://letraindemanu.canalblog.com/archives/2018/03/27/36260793.html) j'avais souligné quelques critères à respecter pour se constituer un parc routier cohérent avec la période de son réseau. J'avais également évoqué le coût non négligeable de ces acquisitions. Les fabriquants sont nombreux et leurs catalogues riches en références diverses. On peut donc limiter ses coups de coeur aux critères fixés sans nuire au choix.

Image
Photo 973 : un 1400 kg version citerne, très proche du modèle Norev. Source : forum-auto.caradisiac.com

Image
Photo 974 : Un Renault Galion citerne Total identique au modèle Norev. Collection J. Passenaud, Musée du poids-lourd, Mondoubleau (41)

Actuellement, mon parc routier se limite à une carriole avec deux manutentionnaires (Preiser) qui trouvera sa place dès qu'un quai de déchargement sera définitivement mis en place, ainsi qu'un Citroën type H (Bush 41909) attribué à mon négociant en combustibles, pour livrer le charbon ou le bois de chauffage chez les clients particuliers ainsi que quelques entreprises locales.

Image
Photo 975 : Le Renault Galion 1963 de Norev bien que le coggrage diffère. Source internet.

Dans l'esprit de mettre en avant la diversité des produits vendus par la « Société Laure Noirt », nom définitif de cette entreprise installée de longue date dans la zone industrielle, je souhaitais trouver un camion-citerne soulignant le stockage de produits pétroliers : fuel domestique pour le chauffage et gasoil agricole destiné aux agriculteurs de la région. J'ai donc cherché un camion représentatif du parc utilitaire français de l'époque III à un prix abordable. J'ai opté pour le Galion citerne année 1963 proposé par Norev et acheté à l'exposition de l'Ajecta sur le stand Pierre et Dominique pour une douzaine d'euros. Mes petits camarades ayant un budget plus confortable pourront opter pour un modèle SAI Collection Rétro, avec de nombreuses versions. C'est plus cher certes, mais surtout plus esthétique pour un élément de premier plan.

Utilitaire emblématique

Le Renault 1000kg, dénomination du véhicule originel, est un utilitaire produit par la firme française entre 1947 et 1965. Il est lancé dans un contexte de reconstruction et doit donc être robuste, fonctionnel et peu onéreux, pour convenir à tous les acteurs économiques, du monde rural comme des milieux urbains, des artisans aux grandes administrations. Il est le rival du Citroën type H déjà évoqué sur ce blog. Fourgon à cabine avancée, il dispose d'une propulsion arrière avec transmission à pont rigide. Comme son rival, les évolutions seront rapides : tôlerie, signalétique et feux, pare-chocs, ... Le modèle 1400 kg apparaît en 1949, plus puissant.

La polyvalence du châssis-cabine assure son succès dans la plupart des services administratifs et des segments économiques. Fourgon basique ou carrosseries spéciales, ce camion était omniprésent sur tout le territoire français : ambulances, citernes pétrolières ou alimentaires, plateaux ou bennes, bétaillères, dépanneuse ou camions pompes, véhicules échelles ou simple fourgon, les exemples ne manquent pas.

Image
Photo 976 : Le Renault Galion citerne Total produit par Norev. Source : letraindemanu sur Canalblog

Bien sûr, pour un usage courant, il est symbolique de l'époque III. Mais les amateurs d'époque plus récente pourront malgré tout l'acquérir. Et le présenter tout neuf et sans patine pour évoquer un véhicule de collection (musée, salon, rassemblement de collectionneurs, véhicule administratif conservé au titre du patrimoine...), les idées ne manquent pas. Toujours à une époque VI, un exemplaire tout rouillé au fond d'un jardin ou d'une casse auto, entouré d'herbes folles, sera aussi du plus bel effet. Et même nos amis étrangers pourront se faire plaisir, puisque ce succès a dépassé nos frontières, tout comme le Type H, avec des inscriptions dans la langue du lieu.

Il a même existé une version 4x4 prisée de certaines administrations (Armées, pompiers, ...) et de quelques baroudeurs. Produit à plus de 124 000 exemplaires, cet utilitaire polyvalent disparaitra avec l'arrivée de l'Estafette.

Améliorons le modèle Norev

Tout comme le Type H précédent, je vais patiner mon camion. Prenez garde, les entreprises de combustibles sont souvent, mais à tort, considérées comme crasseuses. En fait, il n'en est rien, bien au contraire. Les sites sont bien plus propres qu'on ne l'imagine et les camions sont généralement bien entretenus. La patine doit donc être sobre. Il faut accentuer les creux et reliefs, suggérer une légère poussière et quelques coulures de liquides, mais sans plus, du moins pour la carrosserie. Les roues et le châssis pourront porter les traces de circulation sur de routes mal entretenues ou des chemins boueux avec des teintes ocres.

Je n'ai pas osé peindre les essuie-glaces de peu de déborder sur le vitrage.

Image
Photo 977 : le modèle Norev après légère patine. Source : letraindemanu sur Canalblog

Emmanuel
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Sam 27 Oct 2018, 13:23 
Une 2cv Citroën pour mon négociant en combustibles

Véhicules routiers

Épisode 179 - Troisième véhicule pour mon négociant en combustibles avec l'arrivée d'une 2cv Citroën camionnette aux couleurs de la marque Camping-Gaz.

La société « Laure Noirt » est spécialisée dans la distribution de combustibles : bois de chauffage, charbon, fuel domestique, gasoil agricole, bouteilles de gaz et huiles. C'est une entreprise embranchée qui dispose de deux voies. Si cette large gamme de produits justifie une grande diversité de wagons à manoeuvrer (wagons citernes pour produits pétroliers, wagons tombereaux pour le bois et le charbon, couverts pour les bouteilles de gaz, plats pour les fûts d'huile,...), il était également nécessaire de traduire cette diversité concernant les véhicules routiers dans la cour de l'entreprise. Après le Type H Citroën pour livrer bois et charbon chez les clients et le Renault Galion citerne pour livrer le fuel, l'entreprise vient d'acquérir une 2cv Citroën pour livrer ses bouteilles de gaz. Concessionnaire régional de la marque Campingaz, elle distribue également de nouveaux produits de camping de cette marque récente auprès des quincailleries et autres détaillants.

Image
Photo 1009 : la 2cv Citroën fourgonnette aux couleurs de Gamping-Gaz, référence SAI 2850 et Brekina 14175. Source : letraindemanu sur Canalblog.

La mythique 2cv

Pierre-Jules Boulanger avait ainsi défini le cahier des charges de ce véhicule populaire : « Faites étudier par vos services une voiture pouvant transporter deux cultivateurs en sabots, cinquante kilos de pommes de terre ou un tonnelet à une vitesse maximum de 60 km/h pour une consommation de trois litres d’essence aux cent. En outre, ce véhicule doit pouvoir passer dans les plus mauvais chemins, il doit être suffisamment léger pour être manié sans problème par une conductrice débutante. Son confort doit être irréprochable car les paniers d’oeufs transportés à l’arrière doivent arriver intacts. Son prix devra être bien inférieur à celui de notre Traction Avant » [1].

C'est vers 1930 que l'idée est lancée et que les bureaux d'étude commencent à plancher sur ce modèle qui se veut robuste, polyvalent, facile d'utilisation et d'entretien et financièrement accessible aux classes populaires. La Seconde guerre retarde les études qui se poursuivent dans la clandestinité. Citroën a également refusé un échange de projet avec le IIIe Reich concernant la voiture de peuple, la volkswagen, voulue par Hitler et imaginée par Ferdinand Porsche.

Ce n'est qu'en octobre 1948 qu'est présenté pour la première fois au public le véhicule. Le secret à été gardé jusqu’à l'inauguration et même au-delà puisque le capot était scellé afin de cacher la motorisation. Le succès est immédiat avec un tarif de 185 000 francs de l'époque (1850 nouveaux francs, soit 282 €), malgré des approvisionnements d'acier difficiles.

La version fourgonnette est proposée dès 1951. Elle permet le transport de 2 personnes et 150kg de marchandises. Elle est adoptée par l'administration des Postes pour la distribution du courrier en 1952. Mais il faudra de la patience pour les clients qui doivent parfois attendre plusieurs années pour être livrés. Cette camionnette sera omniprésente sur les routes françaises, aussi bien en milieu urbain qu'en zone rurale. De très nombreuses professions l'adopteront pour sa simplicité et sa faible consommation. [2]

Image
Campingaz

La société Campingaz© est fondée en 1949 par Gabriel Corlet, René Sillon et André Colllomb dans la banlieue lyonnaise, au lendemain d'un séjour en camping où ils ont du manger froid. L'entreprise est d'abord nommée Deom pour «Dessins études outillages mécaniques». Le premier produit vendu est un réchaud à gaz avec un contenant rechargeable. Puis, en 1955 et lancé le Bleuet C206, première cartouche à percer pour réchaud à emballage perdu qui évite le rechargement des contenants. Le nom du produit rappelle la couleur de la flamme.

Par la suite, l'entreprise diversifiera sa gamme avec des réchauds plus gros pour des usages familiaux, des glacières à coques rigides, puis des barbecues. Mais nous sommes là déjà à une epoque postérieure (époque IV & V) à celle représentée sur le module ZI Nord (époque III) [3].

La 2 cv Brekina / SAI

Le modèle représenté par Brekina et distribué par SAI sous la référence 2850 est une fourgonnette de type AZU de 1961. Je l'ai trouvée pour une douzaine d'euros sur le stand Pierre et Dominique à l'exposition de Liberty-Rail.

Image
Photos 1010 et 1011 : la 2cv Citroën fourgonnette aux couleurs de Camping-Gaz dans la cour de la Sté Laure Noirt. Est également visible le Renault Galion citerne aux couleurs de Total. Source : letraindemanu sur Canalblog.

La patine est légère, comme pour le Renault Galion précédent : Jus "crasse" et travail aux terres à décors. Une couche de jus "crasse" est passée au pinceau plat sur l'ensemble du véhicule, roues comprises. Ce jus est ensuite nettoyé au coton-tige. La crasse reste donc uniquement dans les creux et aux endroits exposés. Les roues sont patinées avec de la terre à décor ocre foncé pour suggérer des traces de boues sur chemins ruraux. Cette terre à décor est appliquée alors que le jus crasse ne soit sec, ce qui facilite l'accroche et la fixation sans avoir à appliquer du vernis en bombe néfaste pour les vitrages.

Voila un petit véhicule qui souligne bien la diversité des produits distribués par la société Laure Noirt. Il me reste à trouver quelques personnages pour donner vie à cette cour marchandises.

Emmanuel

Sources :

[1] Le célèbre « 4 roues sous 1 parapluie » de Pierre-Jules Boulanger sur 2cv-légende.com

[2] histoire de la 2cv sur citroen2cv.fr
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Sam 27 Oct 2018, 13:33 
2 rue de Suède

Loco-revue

Épisode 181 - En villégiature en Bretagne, mon périple aurait été incomplet sans un détour au 2 rue de Suède à Auray où se situe la boutique LR presse.

De passage en Bretagne pour quelques jours, d'abord dans le Finistère puis dans le Morbihan, j'ai profité de ce séjour pour faire un crochet par Auray, plus précisément au 2 rue de Suède, siège du groupe LR Presse. Une rue d'autant plus emblématique pour moi qu'elle est à l'origine du nom donné au show-case éponyme qui m'a inspiré pour mon réseau. En effet, mon module « ZI Nord » est une revisitation de cette fameuse « Rue de Suède », oeuvre originale de Yann Baude (voir LRHS n°48).

Image
Photo 1015 : La boutique LR presse à Auray en octobre 2018. Source : letraindemanu sur Canalblog

Une boutique bien cachée

Mon GPS, pourtant actualisé avant mon départ, m'a amené près d'un restaurant "La boucherie" dans cette vaste zone d'activité dont les noms de rues sont intitulés aux noms de pays. Certes, ce resto n'était pas bien loin de la boutique, mais il m'aura fallu malgré tout l'aide d'autochtones pour m'orienter. Finalement arrivé devant la maison d'édition à 13h30, la boutique était fermée. Pas trop étonnant à cette heure du déjeuner. Au moment ou j'allais repartir, une jeune femme, revenant sans doute de son repas, m'a bien aimablement proposé de m'accueillir avant l'heure d'ouverture. Par respect de sa pause méridienne, nous sommes allés manger dans la fameuse boucherie pour revenir vers 14h30.

La boutique n'est pas très grande et tous les produits proposés sur le site boutique LR presse n'y sont pas exposés. On y trouve bien-sûr en bonne place les différentes publication de cette maison ancestrale : livres, revues et DVD. Au milieu de la pièce trône un petit réseau "Train in Box", ce concept initié par la maison pour offrir aux débutants une solution simple et économique afin de bien démarrer dans le modélisme ferroviaire.

Le reste des présentoirs est essentiellement occupé par des produits de décor : habillages de surfaces, végétation, personnages,...

Image
Image
Photo 1016 et 1017 : La boutique LR Presse à Auray en octobre 2018. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Avec mon petit budget, il ne m'était pas possible de dévaliser la boutique. Alors, outre le numéro du mois de Loco-Revue, j'en ai profité pour compléter ma panoplie de végétation avec un petit coffret de buissons dans la gamme MBR Model, une marque que je ne connais pas et qu'il me sera ainsi possible de découvrir. Enfin, pour garder un souvenir de cette visite, j'ai pu acheter un camion Panhard 1960 de la gamme REE Asphalte 87 en tirage limité aux couleurs de la revue créée en 1937 par Jean Fournereau. La qualité de reproduction de ce véhicule permettra de le placer au tout premier plan de mon module.

Image
Photo 1018 : Quelques achats à la boutique LR Presse d'Auray en octobre 2018 (La photo du camion Panhard est extraite du site internet du fournisseur). Source : letraindemanu sur Canalblog
.

Alors, si vous passez par Auray, n'hésitez pas à faire un petit détour par cette boutique. Vous y serez très bien reçus. Et si vous êtes trop loin, il reste toujours la possibilité d'acheter en ligne.

Emmanuel
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Sam 27 Oct 2018, 19:19 
En effet, c'est sympa une étape chez LR Presse. :D
MODULE OO et HO
Avatar de l’utilisateur
Moduleho
Modélisme Gibi
 
Messages: 9954
Inscrit le: Mer 17 Août 2005, 10:16
Localisation: MARSEILLE
Âge: 49
Echelle pratiquée: 00 et H0
Prénom: Alain
Club: L.V.T.V.

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Dim 28 Oct 2018, 20:57 
Une nouvelle enseigne de modélisme ferroviaire à Paris

Actualités

Épisode 182 - L'ouverture d'un nouveau magasin de modélisme ferroviaire est toujours une bonne nouvelle après tant de disparitions ces dernières années. " Paris-Modélisme " a ouvert récemment ses portes dans les anciens locaux de la boutique " Les Cheminots ". Métamorphose.

La disparition du magasin " Les Cheminots " avait ému la communauté des ferrovipathes. Cette caverne d'Ali-Baba parisienne était certes un peu fouillis, mais les modélistes franciliens avaient pris l'habitude d'y trouver un peu de tout au gré des arrivages tant dans la gamme des produits neufs, mais plus encore dans le rayon des occasions. Alors forcément, la fermeture de cette enseigne pour raisons économiques avait légitimement inquiété les modélistes, surtout après tant de fermetures ces dernières années. " Paris-Modélisme " a repris la suite des activités dans le cadre de la liquidation judiciaire de l'enseigne précédente et des négociations qui en ont découlé cet été.

Image

Pour éviter toute redondance, cet article a été publié dans la rubrique Le zinc
http://forum.e-train.fr/viewtopic.php?f=46&t=36588&start=165#p2229309
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 31 Oct 2018, 00:55 
Astuce : Contrôle optique au TCC d'un aiguillage Marklin analogique

Pose de la voie

Épisode 183 - Alors que ce réseau s'inscrit dans une démarche à budget contraint et qu'il était donc prévu uniquement des aiguillages manuels, le décor m'oblige à modifier mes objectifs.

Pour ceux de mes lecteurs qui suivent ce blog depuis sa création, ils savent que ce projet d'appartement est soumis à une contrainte majeure : le budget. Les moyens qui lui sont alloués sont modestes et m'obligent à des choix. Parmi eux, le coût de la motorisation des six aiguilles élancées m'avait incité à les manoeuvrer à la main, d'autant que la surface est petite. C'était sans compter sur le décor dont, à l'époque, je n'avais encore qu'une très vague idée.

Image
Photo 1022 : Moteur d'aiguillage Märklin 75491 pour aiguilles élancées Märklin voie K. Source : letraindemanu sur Canalblog

Un aiguillage inaccessible

L'aiguille de l'entrée Est se trouve au fond du module « ZI Nord », dont le niveau zéro se trouve à 145 cm de haut. C'est une hauteur qui convient bien à ce projet conçu comme une vitrine murale pour un tracé prévu en tour de pièce. Je m'étais expliqué sur ce choix dans l'épisode 78 titré « Changeons de point de vue : Prenons un peu de hauteur ». Mais la mise en place progressive du décor m'oblige à modifier le cahier des charges.

La sortie Est nécessite d'être masquée par un élément de décor imposant afin de cacher l'accès à la coulisse. Notamment le bâtiment de mon négociant en combustible « société Laure Noirt », prochainement complété d'un mur et pourquoi pas un arbre, rend mon aiguillage totalement inaccessible sans risquer d'abimer le décor à chaque manipulation. J'ai donc décidé de le motoriser.

Image
Photo 1023 : Le moteur d'aiguillage Märklin 75491 et le dessous du TCC de ZI Nord. Source : letraindemanu sur Canalblog.

La particularité des aiguilles Märklin et leur mécanisation spécifique laissent peu de choix sauf à modifier le mécanisme, intervention qui nécessite un savoir-faire que je ne maîtrise pas. Comme de toute façon le moteur ne sera pas visible, j'ai opté pour le moteur Märklin 75490, même s'il bénéficie d'une réputation très mitigée sur nos forums.

Contrôle de position au TCC : efficace et économique

Pour éviter de charcuter un aiguillage réputé pour sa fragilité électrique, mais souhaitant disposer malgré tout d'un contrôle de position au TCC (Tableau de commande et de contrôle), je vais ici utiliser la technique présentée récemment par un modéliste sur les réseaux sociaux, à laquelle je vais adjoindre une petite touche personnelle avec des leds. Et c'est d'une redoutable simplicité et efficacité pour un coût quasi-nul. Je vais ici piocher dans ma réserve de composants offerts par Jeanne et Olivier : Deux leds vertes, deux résistances 1khom ou supérieur, un poussoir à contact furtif et un inverseur bipolaire.

Image
Photo 1024 : Les commandes et controles de l'aiguillage : Deux leds, un inverseur bipolaire et un poussoir. Les plus assidus auront remarqué la mauvaise position de l'interrupteur qu'il me faut retourner de 180°. Source : letraindemanu sur Canalblog.

En analogique, un aiguillage Märklin se branche sur du 16v ca (sortie accessoires du transfo) et se déclenche avec deux boutons poussoirs à contact momentané, reliés au neutre. Généralement, un poussoir rouge pour la position déviée et un poussoir vert pour la voie directe. Pour obtenir un contrôle visuel au TCC, il me faut un seul bouton poussoir pour déclencher l'impulsion et un inverseur bipolaire : le premier pôle, directement alimenté au neutre par le bouton poussoir, permet de visualiser la direction du dernier mouvement. Le second pôle permet l'éclairage de leds qui complètent cette information visuelle. Ce montage électrique économique n'a qu'un seul inconvénient, puisqu'il ne permet pas de contrôler le mouvement complet de l'aiguille (contrôle de fin de course).

Pour ceux que cela interesse, voici le plan de câblage. Les codes couleurs n'ont pas été respectés pour cause de feutres usés. Mais le branchement est assez simple, donc vous devriez vous y retrouver. Le résultat est probant et peu onéreux. Même si c'est moins sophistiqué que du digital, c'est amplement suffisant pour ma zone industrielle.

Image
Photo 1025 : plan de câblage du moteur d'aiguillage. Source : letraindemanu sur Canalblog.

Ce travail fait, je vais pouvoir poursuivre mon décor chez mon négociant en combustibles.

Emmanuel
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 31 Oct 2018, 11:02 
Bonjour,
Les moteurs marklin 74490 ou 74491 ainsi que 75491 .. ont des interrupteurs de fin de course. Ils peuvent être commandés par des interrupteurs unipolaires ON/OFF/ON ou MOM/OFF/MOM pour plus de sécurité. Dans les 2 cas, il suffit de brancher les ampoules (ou led +R+ diode) en // sur l'interrupteur: grâce aux fins de course, ces dernières indiquent la position réelle du moteur.
C'est très simple.
La sécurité maximum impose de shunter les fins de course et n'utiliser que des inters MOM. Mais il faut alors intervenir avec le fer à souder.
Cordialement,
belledone
Éloquent
 
Messages: 354
Inscrit le: Mer 28 Avr 2010, 15:56
Localisation: ALPES

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Mer 31 Oct 2018, 12:21 
Manu, merci pour les reportages, la qualité des photos, la diversité des sujets, la patience et le temps passé.
Bon pour l’electronique des moteurs marklin, j’y connais rien mais c’est intéressant de découvrir.
MEURSAULT 2019 Luxembourg 2020
Avatar de l’utilisateur
Bravigou
Intarissable !
 
Messages: 7304
Inscrit le: Mer 19 Déc 2012, 17:16

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Jeu 01 Nov 2018, 03:59 
belledone a écrit:Bonjour,
Les moteurs marklin 74490 ou 74491 ainsi que 75491 .. ont des interrupteurs de fin de course. Ils peuvent être commandés par des interrupteurs unipolaires ON/OFF/ON ou MOM/OFF/MOM pour plus de sécurité. Dans les 2 cas, il suffit de brancher les ampoules (ou led +R+ diode) en // sur l'interrupteur: grâce aux fins de course, ces dernières indiquent la position réelle du moteur.
C'est très simple.
La sécurité maximum impose de shunter les fins de course et n'utiliser que des inters MOM. Mais il faut alors intervenir avec le fer à souder.


Bonjour Belledone,

J'avais effectivement vu des topic sur ces manip. J'avoue avoir eu des appréhensions sur ces montages, raison pour laquelle j'ai opté pour ce câblage plus simple. Bon, c'est pas très sophistiqué, mais c'est amplement suffisant pour ma ZI.
Marklin Ho digital MS2 voie K
Avatar de l’utilisateur
Manu93
Fécond
 
Messages: 724
Inscrit le: Lun 27 Fév 2017, 19:45
Localisation: Seine-Saint-Denis
Âge: 52
Echelle pratiquée: Ho 3R
Prénom: Manu

Re: La "Rue de Suède" revisitée en Marklin Digital

Publié: Jeu 01 Nov 2018, 09:01 
Bonjour Manu93,

J'avais parfaitement compris que tu ne souhaitais pas intervenir dans les moteurs d'aiguille.
il me semble,par contre, que tu n'as pas compris mon post précédent. Tu dis en effet avoir opté pour un montage simple. Je t'indiquais en fait un montage encore plus simple (1 seul inter unipolaire comparé à un inter bipolaire + 1 bouton poussoir) et plus performant car les voyants indiquent alors la position réelle du moteur (dévié ou droit), et non simplement la position de l'interrupteur (ce qui n'a pas d'utilité sauf esthétique) comme dans ton montage.
Cordialement,
belledone
Éloquent
 
Messages: 354
Inscrit le: Mer 28 Avr 2010, 15:56
Localisation: ALPES

PrécédentSuivant

Retour vers Clés pour le train miniature

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invité(s)