Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Le Marketing des marques en débat

Ici prennent place les discussions diverses autour du train qui ne rentrent pas dans les rubriques spécialisées ainsi que les discussions sur le modélisme et les hobbies en général. Tout fil de discussions sans réponse au bout de 120 jours est automatiquement supprimé.

Modérateur: MOD

Re: Le Marketing des marques en débat

Publié: Mar 20 Fév 2018, 23:28 
Oui je n'ai pas précisé, ce n'est pas du train miniature. D'ailleurs la règle n°1 du commerce devrait être "ne pas commercialiser des trains miniatures".

Mais pour le coup ce sont des produits qui se vendent par dizaine chaque jour (enfin chez d'autres ça doit être par milliers). Du coup entre des bonnes marges sur des produits qui se vendent bien, et des marges de misère sur un marché de niche, euh ... le choix est vite fait. :wink:
Avatar de l’utilisateur
CC 6558
Comparse de bac à sable
 
Messages: 3386
Inscrit le: Dim 06 Mai 2007, 21:48
Localisation: Toulouse et 01
Âge: 27
Prénom: Tom Elvis Jedusor
Club: X 2800 HD

Re: Le Marketing des marques en débat

Publié: Mar 20 Fév 2018, 23:38 
Après, il ne faut pas confondre marge et bénéfice.
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 26143
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 65
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: Le Marketing des marques en débat

Publié: Mer 21 Fév 2018, 03:30 
il faudrait penser a arrêter de toujours parler des prix,c'est pourtant simple:
c'est trop chère pour mon porte monnaies ,je n'achète pas.
c'est pas cher pour mon porte monnaies j’achète. :siffle: :siffle: :siffle: :siffle:
pour ceux qui n'ont que des petits moyens,il y a une solution,tout faire soit même sur des bases acheté a quatre sous.
c'est aussi ça,le modelisme. :gne: :gne: :gne: :gne:
Avatar de l’utilisateur
Alain60
Prolixe
 
Messages: 1921
Inscrit le: Ven 25 Jan 2008, 19:47
Localisation: 60600 clermont
Âge: 69

Re: Le Marketing des marques en débat

Publié: Mer 21 Fév 2018, 08:18 
Alain, quelque part si on peut parler prix c'est ici. On est sur le zinc et en plus sur un fil qui s'appelle "Le Marketing des marques en débats" :wink:
Mais dans le principe tu as tout à fait raison.
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 26143
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 65
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: [Jouef] Une 241 P Mountain chez Jouef... HJ

Publié: Mer 21 Fév 2018, 08:36 
A près de 430 € TTCC, prix en baisse (et près de 310€ sans TTCC) ???!!
Quand on sait désormais qu'aucune amélioration n'aura été apportée, ne serait-ce que pour améliorer l'adhérence et la masse du tender, j'estime que ce modèle est encore trop cher. C'est vraiment dommage.

Si nous tenions l'andouille qui a validé chez HJ cette économie de bouts de chandelle de n'équiper 2 roues motrices sur les 6 des essieux moteur, nous le transformerions en Bibendum, homologué 100% hévéa.
Le goudron et les plumes pour le miséra-concepteur.
Non mais sans blague.
TJD75
Intarissable !
 
Messages: 6826
Inscrit le: Jeu 21 Juin 2012, 06:51
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Eric

Re: [Jouef] Une 241 P Mountain chez Jouef... HJ

Publié: Mer 21 Fév 2018, 08:57 
le latex Eric :? l'hévéa c'est l'arbre d'où on extrait le latex :roll:
souviens toi le la pub des années 70 des bottes Aigle : 100% latex :D
Avatar de l’utilisateur
Tugdual Vignand 49
Volubile
 
Messages: 2055
Inscrit le: Jeu 14 Oct 2010, 19:59
Localisation: BOURGES
Âge: 66
Echelle pratiquée: HO DCC
Club: non merci , j'ai déjà donné

Re: [Jouef] Une 241 P Mountain chez Jouef... HJ

Publié: Mer 21 Fév 2018, 09:05 
TJD75 a écrit:A près de 430 € TTCC, prix en baisse (et près de 310€ sans TTCC) ???!!


Que d'emphase ! On est à 259€ au pays des guirlandes de slips.
xavier.geillon@orange.fr
Avatar de l’utilisateur
Xavier.Geillon
Débordant
 
Messages: 3012
Inscrit le: Jeu 23 Mars 2006, 10:18
Localisation: Gex
Âge: 44
Echelle pratiquée: I,H0,Z
Prénom: Xavier
Club: CeFeG - Genève

Re: Le Marketing des marques en débat

Publié: Mer 21 Fév 2018, 09:50 
Il y a très longtemps, dans une vie antérieure, (je vous parle d'un temps...), je fréquentais assidument la boutique Expertrains Modélisme à Lyon. C'était l'époque où la guerre des prix entre détaillants commençait doucement... Le détaillant en question m'avait expliqué qu'il appliquait un coefficient de 1,9 sur les prix d'achat aux fabricants. Après, comme le souligne Prevost, si à partir de ça, je peux déduire la marge, j'ignore tout du bénéfice final ! :wink:

Mais c'est vrai que dans le commerce autre que le train, les marges doit être différentes sinon, on n'aurait pas toutes ces "démarques" sur lesquelles les commerçants, à défaut peut-être de faire de l'argent, n'en perdent en tout cas pas !

Dans une autre vie antérieure, à Beauvais, l'unique détaillant qui vendait du train (je l'ai connu peu de temps avant qu'il ne prenne sa retraite), m'avait expliqué qu'il se faisait régulièrement engueuler par son banquier, parce que le train... ça ne rapportait rien ! Je crois que son successeur a arrêté le "p'tit train" !

Plus récemment, un vendeur "en situation d'activité" sur le Net, donc que je ne nommerai pas, m'a également dit que train, ça ne rapportait presque pas... et ce n'est pas avec ce que je peux acheter aujourd'hui que je vais beaucoup l'aider !... :mdr:

Maintenant, si c'est si vrai, il est difficile de comprendre cette multiplication des points de ventes @-commerciaux ! :gne: :gne:

A+ !

ITE74 :moi:
Big Brother is watching me !
ITE74
Intarissable !
 
Messages: 5870
Inscrit le: Lun 29 Oct 2007, 11:29
Localisation: Sallanches
Âge: 51

Re: Le Marketing des marques en débat

Publié: Mer 21 Fév 2018, 10:12 
Alain60 a écrit:il faudrait penser a arrêter de toujours parler des prix,c'est pourtant simple:
c'est trop chère pour mon porte monnaies ,je n'achète pas.

La question du prix ne se réduit pas à la taille de son porte-monnaie. Quand on a l’impression de se faire enfumer, on peut aussi l’exprimer.
Avatar de l’utilisateur
Patrickw
Loquace
 
Messages: 1106
Inscrit le: Mar 06 Jan 2009, 13:20
Âge: 53

Re: Le Marketing des marques en débat

Publié: Mer 21 Fév 2018, 10:31 
Les prix pratiqués par les fabricants sont évidemment liés aux quantités commandées. Mais dans notre marché de niche les écarts de quantité n'atteignent pas ceux des produits de grande conso.
Prix conseillé : depuis quelques temps on voit (ré)apparaitre cette notion alors qu'il me semble que cela avait été interdit :gne: . Exemple récent : dans le dernier LR la pub Roco pour la Sybic à 199 €. Si tout le monde joue le jeu (je suis un bisounours :roll: ) le détaillant qui en aura commandé peu ne se fera pas piquer sa clientèle par celui qui aura fait une grosse commande.

Autre chose : dans le LR de mars au chapitre nouveautés on constate une relation rédactionnelle entre la longueur des modèles et leur prix :mrgreen:
- draisine REE : "166 euros environ...pour 9,6 cm de long"
- OCEM29 : "chaque wagon mesure entre 9,1 (!) et 10 cm et est vendu 38 euros pièce".
:gne: :gne: :gne:
Dernière édition par Matabiau le Mer 21 Fév 2018, 10:42, édité 1 fois au total.
informatisé oui, mais pas trop
Avatar de l’utilisateur
Matabiau
Démonstratif
 
Messages: 1419
Inscrit le: Mar 27 Oct 2009, 13:08
Localisation: 31 (ex 58 et 94)
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO III/IV
Prénom: Michel
Club: privé Villeneuve (LR805/822)

Re: Le Marketing des marques en débat

Publié: Mer 21 Fév 2018, 10:34 
L'idéal, pour ne petits détaillants, serait un truc comme pour les bouquins : le même prix partout ! Et ce serait mieux pour le consommateur : il aurait toujours l'impression de se faire enfumer, mais, ce serait pareil où qu'il achète. Maigre consolation, mais consolation quand même ! :ange:
Big Brother is watching me !
ITE74
Intarissable !
 
Messages: 5870
Inscrit le: Lun 29 Oct 2007, 11:29
Localisation: Sallanches
Âge: 51

Re: Le Marketing des marques en débat

Publié: Mer 21 Fév 2018, 10:46 
Maître Jack Lang avait lancé cela pour défendre les petits libraires face aux gros requins.
Je vois d'ici le prix de nos modèles imprimé sous le chassis :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:
quoique.....
informatisé oui, mais pas trop
Avatar de l’utilisateur
Matabiau
Démonstratif
 
Messages: 1419
Inscrit le: Mar 27 Oct 2009, 13:08
Localisation: 31 (ex 58 et 94)
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO III/IV
Prénom: Michel
Club: privé Villeneuve (LR805/822)

Re: Le Marketing des marques en débat

Publié: Mer 21 Fév 2018, 10:54 
Ce que tu évoques s'appelle la régulation des prix par l'État. C'était en vigueur depuis la fin de la 2èmeGM jusque dans les années 70. Aujourd'hui le commerce est libre sauf quelques niches dont le commerce des livres. Il fait parti de l'exception culturelle pour ne pas "casser" la création française.

Pour cette remarque "Maintenant, si c'est si vrai, il est difficile de comprendre cette multiplication des points de ventes @-commerciaux !", c'est assez compréhensible.
L' @commerce permet d'avoir un périmètre commercial plus important, donc plus d'acheteurs, plus de volume donc des meilleurs prix auprès des fournisseurs. D'autre part les frais fixes étant plus faible, en général pas de magasin, les bénéfices à marge constante sont plus agréable.
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 26143
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 65
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: Le Marketing des marques en débat

Publié: Mer 21 Fév 2018, 11:36 
Décidément... vous avez bien du mal avec ces histoires de prix, de marge, etc...

Je vous concède que le milieu a en plus des habitudes assez peu répandues par ailleurs ; cette façon de comparer les prix de vente TTC et les prix d'achat HT pour exprimer un coefficient ne correspond pas aux standards de l'expression d'une marge dans un logiciel de facturation et encore moins à l'expression de la rentabilité dans la première analyse financière venue...

Mais bon, on s'adapte...

Alors, pour tenter d'être clair ; ce milieu calcule le rapport entre le prix de vente TTC du matériel et le prix d'achat HT auprès du fabricant, en tout cas dès lors que l'on parle de négoce.

Les standard actuel donnent des "coefficients" de l'ordre de 1,5xxx à 1,7 ou 1,8 dans les meilleurs échos... Allez, prenons, 1,65.

Prenons une motrice parmi d'autres, exemple choisi au hasard chez un gros revendeur, un bouzin proposé à 259 €TTC.

Si le fameux coefficient est bien de 1,65, il a acheté cet engin 259/1.65 = 150,91 €HT.

Dans l'hypothèse bien sûr ou le négociant est sur un statut qui lui permet de récupérer la TVA.

Toujours dans cette hypothèse, ce négociant va en fait encaisser 249 €TTC mais il devra reverser à l'Etat 20% de TVA soit 41,50 €.

Il lui reste donc 207,50 €HT.

On peut commencer à parler de marge (commerciale brute) en comparant les 207,50 €HT de vente aux 150,91 €HT d'achat, soit un écart de 56,59 €.

La concurrence pousse beaucoup de ces gros négociants à offrir les frais de port ; tout bénéf pour le client, mais un nouveau coup/coût sur la marge. D'après le site de la Poste, un colissimo recommandé de 750 à 1000 g coûte 7 € ; la Poste ne travaillant pas pour rien, c'est le négociant qui paiera, même si on peut toujours supposer que le dit commerçant aura négocié un tarif spécial vu le nombre d'envois mais croyez moi, cela ne change pas la face du monde.

Allons, arrondissons les 56,59 € à 50 € de marge frais d'expédition postal déduit et bien entendu le carton, les calages, le temps passé c'est gratuit, c'est bien connu, les gens adorent bosser pour la gloire et par passion :mdr2: :mdr: :mdr2: Normal, abusé, enfumage ?...

Un autre exemple, dans le genre rigolo ?

Une voiture voyageur à 49 €TTC ; sur la base d'un coefficient à 1,65, elle aurait donc été achetée 29,70 €HT.

Marge brute = 49 €TTC - TVA = 40,83 €HT - prix d'achat 29,70 €HT = 11,13 €.

Quand elle est en solde à 39 €TTC, on est donc rendu à 32,50 €HT - 29,70 €HT = 2,80 €... Deux Euros et quatre vingt centimes !! Auquel il faudra peut-être encore enlever le coût d'expédition... il reste... heu, bien rien en fait...

Et quand la dite voiture est en solde à 29 €TTC... Si, si, cherchez un peu le cas est en ligne, il reste combien... Ne me parlez pas de vente à perte, elle est autorisée en période de solde... ou en période de "pas vu pas pris"... :roll:

Alors maintenant, je vous laisse mener un peu l'enquête autour de vous pour me dire combien coûte un local professionnel de, disons, 50 m2, en location + électricité, chauffage, eau, assurance + un SMIC avec charges sociales diverses à l'année ?

Et combien de machin il faut vendre pour ne serait-ce que couvrir ces coûts ?

Quelques questions subsidiaires pour ceux qui ont tenu jusque là...

- il y a de plus en plus de points de vente : ah bon, où ça ?
- demandez-vous pourquoi pas mal d'impétrants tentent plutôt l'aventure en auto entrepreneur en espérant limiter ainsi leur charge (en vain en général) ?
- demandez-vous du coup pourquoi beaucoup préfèrent la vente en ligne au maintien d'une boutique en dur ? Peut-être une façon d'essayer d'agir sur les coûts et les charges quand on ne peut pas agir sur les prix de vente ?
- avec les marges brutes calculées dans les exemples ci-dessus, à votre avis, il faut vendre combien de matériel pour espérer dégager un résultat d'exploitation [1] digne de ce nom et sans être sous la menace de se faire virer par votre banquier ? :roll: :mdr:

[1] Résultat d'exploitation = total produit d'exploitation (ventes biens et services + variation de stock) - somme de toutes les charges d'exploitation (achats matières, marchandises, charges de fonctionnements, salaires, etc... mais pas les charges financières liées à d'éventuels emprunts, d'éventuelles charges exceptionnelles et les impôts sur les bénéfices éventuels).
Christophe
Avatar de l’utilisateur
Christophe
Dingue de sabotage
 
Messages: 10557
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 14:51
Localisation: Bussy St Georges (77)
Âge: 52
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Christophe
Club: AMFP-RATP et club Proto

Re: Le Marketing des marques en débat

Publié: Mer 21 Fév 2018, 12:07 
Limpide :wink: Sans arrières pensées quelconques
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 26143
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 65
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

PrécédentSuivant

Retour vers Sur le zinc

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 12 invité(s)