Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

catastrophe de Gênes

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: catastrophe de Gênes

Publié: Lun 20 Août 2018, 22:53 
Oui mais le pont de La Mulatière est un ouvrage métallique.

Dans le cas d'une construction en béton il se serait probablement effondré dans la Saône.

Didier.
Avatar de l’utilisateur
Didierd
Débordant
 
Messages: 3115
Inscrit le: Sam 22 Nov 2008, 23:53
Âge: 59
Prénom: Didier

Re: catastrophe de Gênes

Publié: Lun 20 Août 2018, 23:00 
Gilles74 a écrit:...
Je cite ce fait de mémoire! Je vais fouiner sur la toile.

Edit: j'ai trouvé un article, mais rien sur les résultats de l'enquête. la cause présentée à la suite des investigations avaient conclu sur l'augmentation des masses moyennes des véhicules.
...

Merci de ta réponse. Nous pourrons en discuter en MP si tu le souhaites.
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 26031
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: catastrophe de Gênes

Publié: Lun 20 Août 2018, 23:14 
Woessner a écrit:Ces photos prouvent bien que si c'est bien calculé et maintenu en bon état, même la destruction d'une pile ne met pas l'ensemble de la structure en péril. Le pont était resté en une seule pièce, simplement déformé en un point et affaissé sur les fondations détruites. Ce qui n'a pas été le cas à Gênes

Dans la mesure où tu ne connais pas les causes de l'accident, ce que tu écris est ridicule :?
Celui la a eu moins de chance que celui de la Mulatière
Image
Pont SNCF de Bayonne en 2012
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 26031
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: catastrophe de Gênes

Publié: Mar 21 Août 2018, 18:39 
Image
Hmmm... Qu'en dire ? :|
L'essentiel:Se faire plaisir!
Avatar de l’utilisateur
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Exubérant
 
Messages: 2976
Inscrit le: Mar 14 Fév 2017, 23:37
Localisation: Pays arverne
Âge: 34
Echelle pratiquée: De richter
Prénom: Antoine
Club: Indépendants associés

Re: catastrophe de Gênes

Publié: Mar 21 Août 2018, 18:56 
Pas grand chose pour le moment. Reste à voir si c'est conforme aux plans d'exécution. Il y avait peut être une volonté d'évidement au centre de ce poteau.
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 26031
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: catastrophe de Gênes

Publié: Mar 21 Août 2018, 19:09 
On ne sait de quelle pièce du pont il s'agit, mais si c'est une pièce majeure (surtout si elle travaille en traction), le ferraillage est d'une densité bien faible.
Mais, n'étant pas spécialiste en béton armé, ce n'est qu'une impression de candide que j'exprime.
Y25
Volubile
 
Messages: 2162
Inscrit le: Dim 08 Jan 2006, 11:36
Localisation: 93140 Bondy
Âge: 68

Re: catastrophe de Gênes

Publié: Mar 21 Août 2018, 20:17 
Y25 a écrit:On ne sait de quelle pièce du pont il s'agit, mais si c'est une pièce majeure (surtout si elle travaille en traction), le ferraillage est d'une densité bien faible.
Mais, n'étant pas spécialiste en béton armé, ce n'est qu'une impression de candide que j'exprime.


Bonsoir,
Il me semble que le béton entourant le ferraillage de la partie inférieure, a explosé lors du choc, et a ainsi mis à nu les aciers (ceux qui pendent au 1er plan).
Il me semble que ce soit en partie basse que les aciers soient les plus importants.
Bien à vous
Yves
Yves02
Communicatif
 
Messages: 847
Inscrit le: Mar 05 Déc 2017, 19:04
Localisation: TERGNIER (02)
Âge: 54
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Yves

Re: catastrophe de Gênes

Publié: Mar 21 Août 2018, 21:11 
Prevost a écrit:
Woessner a écrit:Ces photos prouvent bien que si c'est bien calculé et maintenu en bon état, même la destruction d'une pile ne met pas l'ensemble de la structure en péril. Le pont était resté en une seule pièce, simplement déformé en un point et affaissé sur les fondations détruites. Ce qui n'a pas été le cas à Gênes

Dans la mesure où tu ne connais pas les causes de l'accident, ce que tu écris est ridicule :?
Celui la a eu moins de chance que celui de la Mulatière
Image
Pont SNCF de Bayonne en 2012


Pour Bayonne: un défaut de soudure. Les 2 tabliers avaient été récupérés et ressoudés...
Avatar de l’utilisateur
Monplaisir
Intarissable !
 
Messages: 4886
Inscrit le: Ven 16 Sep 2005, 22:50
Localisation: Toulouse
Echelle pratiquée: IIm

Re: catastrophe de Gênes

Publié: Mar 21 Août 2018, 22:35 
Y25 a écrit:On ne sait de quelle pièce du pont il s'agit, mais si c'est une pièce majeure (surtout si elle travaille en traction), le ferraillage est d'une densité bien faible.
Mais, n'étant pas spécialiste en béton armé, ce n'est qu'une impression de candide que j'exprime.

En voyant les images du pont détruit je m'étais fait la même réflexion.
Je n'y connais rien dans ce domaine mais pour avoir déjà vu des structures en béton armé en cours de construction (visite de chantiers de viaducs LGV Est et Rhin-Rhône par exemple), il me semble qu'effectivement la densité des ferraillages est généralement plus forte qu'à Gênes.
rail45
Fécond
 
Messages: 736
Inscrit le: Lun 20 Fév 2012, 23:43
Localisation: Orléans
Âge: 47
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Pierre
Club: ATOM Orléans

Re: catastrophe de Gênes

Publié: Mar 21 Août 2018, 23:27 
Il faut toujours se méfier des aprioris :wink:
Voici un ensemble de fûts pour ouvrage d'art.
Image
Extrait de la photo sur le fût de droite
Image
Le ferraillage n'est pas beaucoup plus dense.

Ceci est juste un exemple. Le ferraillage varie beaucoup selon la destination de l'élément (poteaux, tirants, poutres, dalles, etc) et aussi selon les époques de réalisation.
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 26031
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: catastrophe de Gênes

Publié: Mer 22 Août 2018, 07:05 
D'où l'interrogation concernant la pièce du pont montrée ; là, il semble que ces fûts vont travailler surtout en compression (ils supporteront une charge reposant sur le dessus), motivant un ferraillage peu dense. Il n'en serait (probablement ?) pas de même s'il y avait des efforts en traction, à ce que je suppose en tant que candide en matière de structures en béton armé, la lecture régulière, des années durant, du "Moniteur des TP" ne valant pas une formation diplomante en la chose.
Y25
Volubile
 
Messages: 2162
Inscrit le: Dim 08 Jan 2006, 11:36
Localisation: 93140 Bondy
Âge: 68

Re: catastrophe de Gênes

Publié: Mer 22 Août 2018, 07:21 
La photo ci-dessus de la catastrophe est très certainement une pièce en compression pure. D'où la similitude avec mes photos
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 26031
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 10:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: catastrophe de Gênes

Publié: Jeu 23 Août 2018, 16:40 
Prevost a écrit:Il faut toujours se méfier des aprioris :wink:
... Le ferraillage varie beaucoup selon la destination de l'élément (poteaux, tirants, poutres, dalles, etc) et aussi selon les époques de réalisation.

Je suis bien d'accord que la réalisation différe de beaucoup de parametre voici le ferraillage d'une pile du viaduc de decharge du Vidourle. C'est a dire un viaduc qui ne voit jamais d'eau sauf en cas de crue subite du Vidourle lors d'episode Cévennol. Vu la quantité de métal et de beton c'est pas la pile qui risque de s'effondrer mais tout ce qui a autour lors d'une inondation.
Image

Image
Amicalement
Prudence est mére de sûreté
Avatar de l’utilisateur
Loc
Fécond
 
Messages: 734
Inscrit le: Sam 13 Fév 2010, 15:46
Âge: 40

Re: catastrophe de Gênes

Publié: Jeu 23 Août 2018, 17:29 
Non seulement il y a le nombre mais aussi le Ø des fers qui rentre en jeux.
MISE à JOUR site RMC024/11/18
Avatar de l’utilisateur
Labans
Intarissable !
 
Messages: 8608
Inscrit le: Jeu 08 Déc 2005, 18:42
Localisation: CASTRES - TARN
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO-HOm
Prénom: J-Louis
Club: RMC

Re: catastrophe de Gênes

Publié: Jeu 23 Août 2018, 17:55 
Labans a écrit:Non seulement il y a le nombre mais aussi le Ø des fers qui rentre en jeux.

Et surtout l'art de les assembler car il ne suffit pas de ferrailler mais faut il le faire correctement, cela ne s'improvise pas, c'est un métier à part entière.
TGVA
Fécond
 
Messages: 600
Inscrit le: Lun 08 Juil 2013, 10:26

PrécédentSuivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Markoco10, MrHo et 21 invité(s)