Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Caen la fin des X 72500? Maintenant!

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: Caen la fin des X 72500? Maintenant!

Publié: Ven 21 Sep 2018, 00:55 
Fabien 45 a écrit:En matière de radiation prématurée du matériel moteur, nous battons des records. Après les Sybics au bout de seulement 25 ans, voire 20 pour certaines. Ils ne risquent pas de manquer de pièces détachées pour les survivantes.

... et aussi en materiel remorqué. Exemple: les remorques XRABD 96200 MIDI PYRENEES dont certaines n'eurent pas la majorité (18 ans) pour pour être liquidées... Bon on a mis à la retraite nos XTER MP, mais sur les 8 on a fait un geste, on a refilé le dernier qui roulait à PACA... :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Monplaisir
Intarissable !
 
Messages: 4848
Inscrit le: Ven 16 Sep 2005, 23:50
Localisation: Toulouse
Echelle pratiquée: IIm

Re: Caen la fin des X 72500? Maintenant!

Publié: Ven 21 Sep 2018, 09:17 
PACA n'en voulait pas plus, juste de quoi remplacer une unité accidentée irréparable. Rappelons que PACA avait agrandi son parc en rachetant les rames du Languedoc-Roussillon (avant la fusion des régions).
15063
Prolixe
 
Messages: 1721
Inscrit le: Lun 07 Mars 2011, 10:15

Re: Caen la fin des X 72500? Maintenant!

Publié: Ven 21 Sep 2018, 10:09 
une reponse du terrain à la formidable "gestion" des pièces detachées ....

c'est sûr que le compte "immobilisation pièces" centralisé, est facilement cernable, et impacte les camenberts

...par contre les vraies "immobilisations" concernent et impactent, elles, réellement les voyageurs...

..mais qu'importe, puisque le pli bus est pris...

Fabrice
Avatar de l’utilisateur
Fa 85
Intarissable !
 
Messages: 4796
Inscrit le: Sam 16 Fév 2008, 01:45
Localisation: La Roche sur Yon

Re: Caen la fin des X 72500? Maintenant!

Publié: Ven 21 Sep 2018, 15:15 
La durée de vie théorique d' une voiture voyageurs est de 40 ans. Ces 25 dernières années, de nombreuses voitures ont été radiées avant leurs 30 ans. Dans un magazine aujourd'hui disparu, en 1995, il y avait un petit article intitulé "mouroir en Périgord" puisque dans cette région, on pouvait voir à l' abandon sur des voies de garage de cette région:
1/ Des voitures Grand Confort âgées d' environ 25 ans, les dernières ont été retirées du service en 1999 avant leurs 30 ans.
2/ Des voitures TEE Inox âgées de 20 à 30 ans, les dernières ont disparues l' année suivante avec la mises en service du TGV Thalys.
3/ Des voitures Grill-Express âgées d' environ 5 ans, les dernières ont disparues en 2000.
4/ des voitures BAR CORAIL n' ayant pas 20 ans destinées à remplacer les précédentes, les dernières ont disparues en 2003 avec l' arrivée des Téoz sur Paris-Clermont.
A l' été 2000, ce même magazine avait fait un dossier intitulé "des corails au bercail", voitures dont les premières avaient 25 ans. Les victimes étaient:
1/ Les corails mixtes 2ème classe-fourgons surtout celles sans climatisation, une partie de celles qui en sont équipées ont retrouvé ont 2ème vie comme voitures de services sur les Téoz ou transformées en voitures-pilotes pour rames réversibles corail.
2/ les voitures-bars dont certaines ont retrouvées une 2ème vie pour les TER.
3/ les dernières voitures restaurants et grill-Express.
4/ les voitures espaces enfants qui sont redenevues des voitures entièrement 2ème classe.
5/ les cabines 8 apparues en 1986.
A partir de 1993, des voitures UIC et USI ont été radiées après seulement 20 ans de carrière bien que certaines ont été revendues à des réseaux étrangers tel la SNCB.
Selon moi, la SNCF a commandé trop de voitures corail. En 1980, quand les premiers TGV et rames Z2 ont été livrés, elle aurait du arrêter la commande de ce type de voitures et favoriser les dernières citées pour les trains à moyen et court trajet.
En juin 1996, il y a eu simultanément:
1/ La mise en service de la traction électriquesur Paris-Cherbourg et l' antenne de Deauville libérant la majorité des rames turbotrains RTG âgées d' à peine 20 ans.
2/ La mise en service du TGV Thalys libérant la totalité des voitures TEE INOX.
3/ La mise en service de l' interconnexion TGV en Ile de France.
La SNCF aurait pu en profité pour faire une grande réforme. Les voitures corail aurait disparues de la gare de l' est. En attendant le TGV, les voitures TEE Inox libérées du réseau Nord auraient été regroupées à Paris-Ourq pour assurer la totalité des relations Paris-Strasbourg et Paris-Luxembourg, les relations Paris-Francfort et Paris-Munich seraient assurées par les voitures allemandes, les relations courtes Paris-Reims-Charleville et Paris-Chalons-Saint-Diziers et Nancy par des rames de voitures UIC et USI. Les RTG libérées de Paris-Cherbourg auraient assuré la totalité des relations voyageurs de la ligne 4 en attendant un matériel bi-bi sauf les relations Paris-Zurich assurées en rames de voitures suisses avec relais de traction à Belfort et Bale, les suisses n' aiment pas les engins Diésels. Les voitures corail n' auraient pas totalement disparues du réseau Est puisqu' elles auraient été maintenues sur les relations transversales Metz-Dijon-(Nice) et Strasbourg-Lyon en attendant le TGV sur ces relations. Pour cette dernière, l' électrification totale me semble douteuse puisque le TGV Rhin-Rhône a été mis en service 16 ans plus tard. Les trains auraient été remorqués par des locomotives électriques autorisées à 200KM/H sur Strasbourg-Belfort, relayé après rebroussement soit par une Diesel pour ceux transitant par Lons-le-Saunier et dans ce cas limité à Lyon,soit une électrique bicourant jusqu' à dijon pour ceux allant au delà.
Les voitures Corail auraient disparues d' une autre gare parisienne: Montparnasse. Les relations Paris-Granville auraient pu être reprises par les RTG libérées de Paris-Cherbourg, les express Paris-Le Mans soit par du matériel de la banlieue, soit par des rames tractées UIC et USI avec BB 9200 ou 25200.
Les voitures Grand Confort auraient pu être maintenues sur la totalité des relations Paris-Brive dont certaines prolongés jusqu' à Toulouse soit 8 AR sur toute le journée au lieu de 6 au point culminant de leur carrière (2 sur Paris-Bordeaux, 2 sur Paris-Toulouse et 2 sur Paris-Strasbourg soit 1 le matin et 1 le soir sur chaque relation).
La SNCF et Charles Fitermann ancien ministre des transports et du même parti politique que le maire de Bourges voulait l' électrifiction Paris-Cermont pr cette ville au lieu de Nevers voulue par François Mitterrand et Pierre Bérégovoy 2 utalisateurs fréquents du Paris-Nevers
Le passage par Bourges permmait de meilleurs débouchés tel l' électrification complète de Nantes-Lyon mais surtout de soulager la gare de Lyon, de plus en plus saturée depuis l' arrivée du TGV et de permettre à la gare d' Austerlitz de compenser la baisse d' activité suite au transfert d' une partie du trafic sur Montparnasse avec le TGV A. Les trains Paris-Nevers auraient été les seuls trains diesel à Paris-Lyon, ils auraient pus être transférés dans la gare voisine d' austerlitz pour compenser la baisse d' activité qui accueille les Paris-Chateaudun et au delà assurés en autorails.
Les voitures BAR CORAIL n' auraient pas du être inventés, les voitures restaurants remplacées avaient à peine 10 ans.
Fabien 45
Papotier
 
Messages: 114
Inscrit le: Mar 19 Sep 2017, 13:35

Re: Caen la fin des X 72500? Maintenant!

Publié: Ven 21 Sep 2018, 16:10 
La direction du matériel n'a tout simplement pas anticipé l'impact du TGV, d'où des durées de vie du matériel roulant scandaleusement raccourcies. Rappelons les dates de mise en chantier des lignes TGV :
- 1974 Paris-Lyon
- 1983 Atlantique
- 1986 Nord, interconnexion et Lyon-Valence
- 1990 Méditerranée

Lancé en 1972, le programme Corail entre en application en 1975. On se donne 10 ans pour éradiquer les voitures des anciens réseaux. Beaucoup de ces voitures anciennes sont encore au livret RA, les express réguliers en 1972 ! Elles ont bénéficié dans les années 60 d'une opération de grande révision avec un remplacement total des aménagements intérieurs mis au normes DEV longues. Mieux, il y a encore eu des opérations de re-métallisation de voitures PLM dans les années 60.

Le programme Corail s'est arrêté comme prévu en 1986. Y-aurait-il fallu le stopper en 1983 ? Cela veut dire que des voitures des anciens réseaux auraient duré jusqu'en 1993 : les EST et les PLM, les meilleures. Mais cela aurait évité après de voir partir des USI âgées d'à peine 20 ans et des Corail de 25 ans...

En ce qui concerne les voitures TEE, la SNCF a conscience du gâchis, surtout connaissant le coût des voitures-restaurant. A la fin des années 80, elle envisage un engagement sur le POLT ,Clermont-Fd et l'Est. Cela donnera le programme Euraffaires qui ne sera malheureusement pas étendu à tout le parc. Car ces voitures sont lourdes et coûteuses à entretenir. L'idée du train classique de qualité hérisse les partisans du tout TGV.

Même chose pour tout ce qui concerne la restauration : la SNCF profite du TGV pour se débarrasser de ce service déficitaire sur les trains classiques. Il y a clairement une baisse de qualité, même sur des relations longues comme Bordeaux-Marseille.

Les RTG sont mon plus grand regret. L'arrêt des recherches sur les turbotrains en 1974 signifiait la mort de ce mode de traction à la fin des années 90, lorsque le remplacement des turbines s'imposerait. Le choix de l'électrification fut simplement catastrophique puisque les rames électriques n'égalèrent pas les temps de parcours des RTG.
15063
Prolixe
 
Messages: 1721
Inscrit le: Lun 07 Mars 2011, 10:15

Re: Caen la fin des X 72500? Maintenant!

Publié: Ven 21 Sep 2018, 16:28 
Une catégorie de matériel me semble à l' abri d' une radiation prématurée: les automotrices et les bi-modes sauf accident grave. Le trafic en Ile de France augmente chaque année est c' est le type de matériel utilisé pour ces relations. Les trains régionaux remplacent progressivement les anciens trains grandes lignes. Etants donné qu' ils sont à arrêts fréquents, une rames automotrice (plus légère donc meilleure accélération et énergie cinétique plus faible) est plus adaptée qu' un train classique tracté par une locomotive.
Fabien 45
Papotier
 
Messages: 114
Inscrit le: Mar 19 Sep 2017, 13:35

Re: Caen la fin des X 72500? Maintenant!

Publié: Ven 21 Sep 2018, 16:46 
Fabien 45 a écrit:La durée de vie théorique d' une voiture voyageurs est de 40 ans. ...

D’où sors tu cette information :?: As tu des documents sur le sujet :?: Merci d'avance. :wink:
Avatar de l’utilisateur
Prevost
Mon surnom à moi
 
Messages: 25942
Inscrit le: Lun 02 Jan 2006, 11:04
Localisation: Au pays des lentilles AOP
Âge: 64
Echelle pratiquée: H0.fr & H0.usa
Prénom: Alain

Re: Caen la fin des X 72500? Maintenant!

Publié: Ven 21 Sep 2018, 16:49 
Concernant les RTG, il a effectivement été question dans les années 90 de les réutiliser sur Paris Granville. Mais on se serait retrouvé dans une situation plus difficile que sur Cherbourg, les pointes hebdomadaires étant encore plus accentuées sur Granville ( 6 voitures en semaine largement suffisantes, 14 remplies comme des oeufs les vendredis et dimanches! ).
Il avait aussi été question de 72 000, mais l'état de la voie 1 entre Argentan et Granville aurait imposé de sévères restrictions!
Dernière édition par Gilles74 le Ven 21 Sep 2018, 16:59, édité 1 fois au total.
Gilles74
Loquace
 
Messages: 1224
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 17:06
Echelle pratiquée: HO

Re: Caen la fin des X 72500? Maintenant!

Publié: Ven 21 Sep 2018, 16:55 
Je ne me rappelle plus d' où je tiens cette information. Peut-être dans un article sur la rénovation des voitures corail. Pour les RTG sur Paris-Cherbourg, il aurait fallu le vendredi soir avec retour le dimanche soir un Paris-Granville en RTG double, complété par un Paris-Argentan.
Fabien 45
Papotier
 
Messages: 114
Inscrit le: Mar 19 Sep 2017, 13:35

Précédent

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Cassaigneray, Dgrr57, Stadiste, Tonton Jean, Woessner et 30 invité(s)