Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Hommage à la laideur

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: Hommage à la laideur

Publié: Lun 04 Déc 2017, 23:32 
Tyrphon a écrit:La "Leader" du Southern n'est pas mal non plus.

Image

Les futures Class 66 / 67 :clown:
Veut préser 72100 roulante !
Avatar de l’utilisateur
CC 72180
Comparse de bac à sable
 
Messages: 506
Inscrit le: Mar 04 Avr 2017, 17:14
Localisation: Saint Prix, Val d'Oise
Âge: 17
Echelle pratiquée: HO ep Vc
Prénom: Alexandre

Re: Hommage à la laideur

Publié: Mer 06 Déc 2017, 10:33 
Pascal_pmidi a écrit:Une beauté autrichienne, le prototype 1E1 1082.001

Image

Image

Ils étaient nostalgique de la vapeur :shock:
MISE à JOUR site RMC 28/05/18
Avatar de l’utilisateur
Labans
Intarissable !
 
Messages: 8453
Inscrit le: Jeu 08 Déc 2005, 19:42
Localisation: CASTRES - TARN
Âge: 68
Echelle pratiquée: HO-HOm
Prénom: J-Louis
Club: RMC

Re: Hommage à la laideur

Publié: Mer 06 Déc 2017, 10:47 
Labans a écrit:Ils étaient nostalgique de la vapeur :shock:

En Italie, des locomotives électriques (triphasées à bielles) fumaient (rhéostat liquide) et "faisaient de l'eau" (voir http://forums.e-train.fr/viewtopic.php? ... 9&start=15 ).
Y25
Volubile
 
Messages: 2083
Inscrit le: Dim 08 Jan 2006, 12:36
Localisation: 93140 Bondy
Âge: 67

Re: Hommage à la laideur

Publié: Mer 06 Déc 2017, 12:54 
Otez moi d'un doute: cette esthétique n'est pas volontaire mais découle seulement de la réutilisation d'éléments existants pour réduire les coûts du prototype?
chef chaudard
 
Messages: 35
Inscrit le: Ven 23 Mai 2014, 13:57
Prénom: Thierry

Re: Hommage à la laideur

Publié: Mer 06 Déc 2017, 13:09 
Comme quoi l'hybride n'est pas une nouveauté en matière d'énergie :D
ma qualité ? la modestie
Avatar de l’utilisateur
Pacific
Démonstratif
 
Messages: 1387
Inscrit le: Mar 16 Août 2005, 16:57
Localisation: Voissantrain (52)
Âge: 69
Echelle pratiquée: H0 époques IV,V
Prénom: Daniel

Re: Hommage à la laideur

Publié: Mer 06 Déc 2017, 13:31 
chef chaudard a écrit:Otez moi d'un doute: cette esthétique n'est pas volontaire mais découle seulement de la réutilisation d'éléments existants pour réduire les coûts du prototype?


La 1082 autrichienne date de 1931 et donc d'une époque où l'on avait déjà généralisé l'architecture de "boite à chaussures" pour les machines électriques.
Même si le mécanicien responsable - Floridsdorf - avait un long passé de fabricant de vapeurs.
Outre l'entrainement à bielles, une des raisons de la ressemblance avec une vapeur tient au corps cylindrique de 7 mètres de long. Il abrite pas moins de quatre machines tournantes pour assurer les conversions successives de monophasé 162/3 d'abord en triphasé puis en continu * et l'excitation requise.

Christophe PC


* En quelque sorte une combinaison CC 14000 + CC 14100!
Avatar de l’utilisateur
Christophe PC
Intarissable !
 
Messages: 3533
Inscrit le: Sam 05 Juil 2008, 11:03

Re: Hommage à la laideur

Publié: Jeu 07 Déc 2017, 11:10 
Personnellement, l'esthétique ne me déplait pas du tout.
Avatar de l’utilisateur
Gérard Huck
Volubile
 
Messages: 2138
Inscrit le: Sam 05 Avr 2008, 19:46
Localisation: Entre Velay et Luberon

Re: Hommage à la laideur

Publié: Jeu 07 Déc 2017, 12:31 
En fait, c'est une machine a remonter le temps.
Nom de Zeus !
RCEA : Honte nationale !
Avatar de l’utilisateur
Elvis-Jagger-Abdul-Jabbar
Volubile
 
Messages: 2257
Inscrit le: Mer 15 Fév 2017, 00:37
Localisation: Nulle part
Âge: 34
Echelle pratiquée: HO
Prénom: Antoine
Club: Indépendants associés

Re: Hommage à la laideur

Publié: Jeu 07 Déc 2017, 13:00 
J'aime bien cette "beauté autrichienne" au look décalé
Avatar de l’utilisateur
anpedro7
Causant
 
Messages: 291
Inscrit le: Mer 27 Déc 2006, 18:24
Localisation: Tours (37) France
Âge: 68
Echelle pratiquée: H0-H0m
Prénom: André
Club: AP37 Fondettes

Re: Hommage à la laideur

Publié: Mar 09 Jan 2018, 12:37 
La Garratt est un sujet assez ingrat du point de vue de l'esthétique.

Mais cela n'excuse pas la mocheté de la seule et unique machine de cette configuration mise en service aux Pays-Bas.

Image

Dans les années 1930 et sur la ligne - à voie normale - des "tramways du Limbourg" montant à l'époque de Mastricht vers Vaals, qui constitue quasiment le faubourg néerlandais de l'agglomération d'Aix la Chapelle.

La configuration "Climax" n'est guère moins ingrate, mais pourquoi l'affubler d'une cheminée aussi délirante?

Image


Christophe PC
Avatar de l’utilisateur
Christophe PC
Intarissable !
 
Messages: 3533
Inscrit le: Sam 05 Juil 2008, 11:03

Re: Hommage à la laideur

Publié: Mar 09 Jan 2018, 13:52 
Christophe PC a écrit:La Garratt est un sujet assez ingrat du point de vue de l'esthétique.

Mais cela n'excuse pas la mocheté de la seule et unique machine de cette configuration mise en service aux Pays-Bas.

Image

Dans les années 1930 et sur la ligne - à voie normale - des "tramways du Limbourg" montant à l'époque de Mastricht vers Vaals, qui constitue quasiment le faubourg néerlandais de l'agglomération d'Aix la Chapelle.

La configuration "Climax" n'est guère moins ingrate, mais pourquoi l'affubler d'une cheminée aussi délirante?

Image


Christophe PC

La Garratt hollandaise est le truc rêvé pour modéliste :formes simples, énorme lest possible, embiellage minimal (ici apparemment déjà déposé), et empattement électrique inégalable pour les appareils de voie ! :mdr2:
Quant à la Climax, probablement un cylindre servant d'étouffoir. Les machines de "logging" sont plus à considérer comme des engins de chantier que comme des locos. Si l'on observe les Mallet, Shay, Heisler et autres, ...pour les Américains, seul comptait le rendement. il y eut quand-même quelques "belles " locos dans ce créneau. Les Zunis, c'est un autre monde. :roll:
Pat 91
Éloquent
 
Messages: 370
Inscrit le: Mer 08 Nov 2017, 15:24
Âge: 63
Echelle pratiquée: HO, HOe
Prénom: Patrick
Club: Aucun

Re: Hommage à la laideur

Publié: Mar 09 Jan 2018, 14:29 
Christophe PC a écrit:La Garratt est un sujet assez ingrat du point de vue de l'esthétique.

Mais cela n'excuse pas la mocheté de la seule et unique machine de cette configuration mise en service aux Pays-Bas.

Image

Dans les années 1930 et sur la ligne - à voie normale - des "tramways du Limbourg" montant à l'époque de Mastricht vers Vaals, qui constitue quasiment le faubourg néerlandais de l'agglomération d'Aix la Chapelle. [ . . .

Plus exactement le 22 mars 1940, site de l'entreprise de ferraille Metaalmaatschappij H.E. Dotremont, Heerderweg, Maastricht. Photo Jan Voerman
Au premier plan se trouve la locomotive LTM (Limburgse Tramweg Maatschappij) 51 (Garratt), et derrière se trouvent les locomotives LTM 35, 26, 22, 25, 23, 28 et 30.
Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre B
Intarissable !
 
Messages: 12349
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 14:20
Localisation: France
Âge: 62
Echelle pratiquée: H0

Re: Hommage à la laideur

Publié: Mar 09 Jan 2018, 18:13 
Pierre B a écrit:Plus exactement le 22 mars 1940, site de l'entreprise de ferraille Metaalmaatschappij H.E. Dotremont, Heerderweg, Maastricht. Photo Jan Voerman
Au premier plan se trouve la locomotive LTM (Limburgse Tramweg Maatschappij) 51 (Garratt), et derrière se trouvent les locomotives LTM 35, 26, 22, 25, 23, 28 et 30.


Merci pour ces détails. Le ferrailleur Dotremont n'aurait éventuellement pas ferraillé la Garratt, mais l'aurait vendue "en Allemagne".
Het is eeuwig zonde dat de geschiedenis na 1941 niet te achterhalen is. Wel is bekend dat de loc in de jaren 50 is gesloopt in de buurt van Köln (D) te Liblar (D)
Quelqu'un en saurait plus?

Précisons aussi que la loco n'est pas beaucoup plus élégante avec ses bielles que sans, puisqu'on ne les voit pratiquement pas...

Image

A côté de cette unique Garratt batave, il faudrait mentionner deux autres Garratt, belges (et de fabrication Saint Léonard en 1928/1929), mais que l'on vit pénétrer à l'occasion jusqu'en territoire néerlandais, sur la ligne (vicinaux métriques) reliant Maaseik (B) à Weert (NL). Guère plus belles!

Image

Et puisqu'on est aux pays-Bas, deux vues "décalées" de leur 230 carénée.

La première "culotte baissée", ou plutôt carénage ouvert, ce qui est tout aussi disgracieux

Image

La seconde en tête d'un convoi militaire, acheminant des blindés.

Image
(Goch, 1940)
Un peu comme si une Atlantic carénée PLM tirait un train de charbon...

Christophe PC
Avatar de l’utilisateur
Christophe PC
Intarissable !
 
Messages: 3533
Inscrit le: Sam 05 Juil 2008, 11:03

Re: Hommage à la laideur

Publié: Mar 09 Jan 2018, 22:27 
Derrière la locomotive 230 carénée NS, ce me semble être un fourgon OCEM devant les plats chargés de Pz I ou II. Retour de France après le Blitzkrieg ?
Y25
Volubile
 
Messages: 2083
Inscrit le: Dim 08 Jan 2006, 12:36
Localisation: 93140 Bondy
Âge: 67

Re: Hommage à la laideur

Publié: Ven 09 Fév 2018, 09:22 
Tyrphon a écrit:La "Leader" du Southern n'est pas mal non plus.


Depuis l'époque révolue des vapeurs de vitesse, les Britanniques semblent avoir complètement perdu les pédales en matière de formes et de couleurs pour aller avec.

Image

A côté de telles horreurs sans doute chèrement payées á un cabinet de Di-Zaille-noeud, on se doit de rester indulgent devant tel ou tel laideron, ici de lointains archipels à deux mois de mer du reste du monde.

Image

Image

Christophe PC
Avatar de l’utilisateur
Christophe PC
Intarissable !
 
Messages: 3533
Inscrit le: Sam 05 Juil 2008, 11:03

PrécédentSuivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Daniel67 et 8 invité(s)