Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

Signalisation arrière / feux rouges fin convoi etc

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

Re: Feux arriére de convoi

Publié: Ven 04 Nov 2011, 18:37 
Eh ben j'ai vu.
Dans les années 70, l'express du matin pour Paris manque la gare de la Ferté sous Jouarre au point de disparaitre de la vue des voyageurs (la gare est en courbe prononcée), et quelques brefs instants après, l'express réapparait en refoulant sans être "piloté" par un agent de manœuvre faisant les signaux conventionnels, donc avec ses lanternes de queue rouge !!!

Le Chef de service (agent à casquette blanche) sur le quai était aussi surpris sinon plus que les voyageurs.

Je n'ai jamais su dans quel contexte réglementaire cette manœuvre de corps de garde a été réalisée, ni si il y a eu des suites (félicitations ou blâmes)....

En dehors de ce cas un peu particulier, en gare, il arrive parfois qu'une rame soit déplacée de quelques mètres ou dizaines de mètre, par refoulement, avec les feux de queue en place.
EC 64, toujours en veille...
Avatar de l’utilisateur
EC 64
Intarissable !
 
Messages: 15690
Inscrit le: Lun 21 Jan 2008, 12:13
Localisation: PARIS (F)
Âge: 67
Echelle pratiquée: H0 (ep IV-V)
Club: AFAC Paris

Re: Feux arriére de convoi

Publié: Ven 04 Nov 2011, 20:52 
merci pour ces exemples
raleur comme Charlie
Avatar de l’utilisateur
langou
Prolixe
 
Messages: 1677
Inscrit le: Ven 15 Sep 2006, 15:31
Localisation: val d'oise
Âge: 79
Echelle pratiquée: HO

Re: Feux arriére de convoi

Publié: Sam 05 Nov 2011, 23:48 
EC 64 a écrit:Eh ben j'ai vu.
Dans les années 70, l'express du matin pour Paris manque la gare de la Ferté sous Jouarre au point de disparaitre de la vue des voyageurs (la gare est en courbe prononcée), et quelques brefs instants après, l'express réapparait en refoulant sans être "piloté" par un agent de manœuvre faisant les signaux conventionnels, donc avec ses lanternes de queue rouge !!!

Le Chef de service (agent à casquette blanche) sur le quai était aussi surpris sinon plus que les voyageurs.

Je n'ai jamais su dans quel contexte réglementaire cette manœuvre de corps de garde a été réalisée, ni si il y a eu des suites (félicitations ou blâmes)....

En dehors de ce cas un peu particulier, en gare, il arrive parfois qu'une rame soit déplacée de quelques mètres ou dizaines de mètre, par refoulement, avec les feux de queue en place.



Il est prevu dans les reglements un article s'intitulant:
le conducteur prend l'initiative d'effectuer un mouvement à contre voie apres avoir dépassé LEGEREMENT le point d'arret dans un etablissment PL.
Cet article est tres contraignant et ne se fait pas juste en changeant le sens de marche :mort: et puis bonjour le sermonage du chef apres :?

Bon, dans les annees 70 les BG n'etaient pas aussi epluchées que maintenant :mrgreen:
Elcheminot
Papotier
 
Messages: 116
Inscrit le: Dim 18 Sep 2011, 22:11
Localisation: Clermont-Ferrand
Âge: 41
Echelle pratiquée: H0

Feux de fin de convoi époque II et III

Publié: Sam 08 Juin 2013, 17:55 
Bonsoir.

Je viens de finir d'installer les feux de fin de convoi sur une voiture prussienne redécorée (époque deux) pour intégrer une rame de voiture EST (Roco). Ne faite pas gaffe à l'immatriculation de la voiture issue d'un coup de flemme.

Image


J'ai un doute. Je ne sais plus si le feux rouge doit être à gauche ou à droite.
Tout les livres que j'ai parcouru, encyclopédies des voitures EST (sauf la couverture) ou SNCF, ne me permettent pas de trancher.

Quelqu'un sait-il quelles étaient les règles pour la compagnie de l'EST ou sur la région 1 pour l'époque IIIa?

Je ne me souviens plus, non plus (trop de livres ou pas assez de mémoire), de la correspondance des informations données par la couleur (vert, rouges, blancs et jaunes)des feux d'angles (dernier train de la journée, train supplémentaire...) et je ne trouve pas grand chose sur la toile.

A votre bon cœur messieurs dames.
Avatar de l’utilisateur
JPMO
Bavard
 
Messages: 65
Inscrit le: Mer 31 Déc 2008, 09:38

Re: Feux de fin de convoi époque II et III

Publié: Sam 08 Juin 2013, 21:34 
Le feu rouge était en bas à gauche.

Pour les feux d'angle, c'était :

rouge = train régulier
vert = dernière circulation avant fermeture de la ligne
jaune = train spécial

Blanc, je ne me souviens pas.

Il y a eu un LR qui parlait de çà... Mais pareil ... Je ne retrouve pas !
Lionel
Avatar de l’utilisateur
Castle class
Intarissable !
 
Messages: 4980
Inscrit le: Mar 09 Jan 2007, 22:58
Localisation: Oise
Âge: 66
Club: REV

Re: Feux de fin de convoi époque II et III

Publié: Sam 08 Juin 2013, 22:15 
Le code est même publié sur ce forum, il suffit de le retrouver. Je dois d'ailleurs l'avoir moi aussi sur mon DD.
Christophe DUFRENOY
Avatar de l’utilisateur
C.Dufrenoy
Moules Frites !
 
Messages: 6200
Inscrit le: Lun 01 Mai 2006, 11:26
Localisation: Wavrin
Âge: 39

Re: Feux de fin de convoi époque II et III

Publié: Dim 09 Juin 2013, 11:40 
Merci pour vos réponses.

Christophe,
Peut-être une idée pour le nouveau site d'AMF, indiquer l'information donnée en fonction des couleurs des feux d'angles.

Il y a eu un article dans Locorevue dans les années 2000, il me semble.
Je vais essayer de rechercher le bon numéro.
Avatar de l’utilisateur
JPMO
Bavard
 
Messages: 65
Inscrit le: Mer 31 Déc 2008, 09:38

Re: Feux de fin de convoi époque II et III

Publié: Dim 09 Juin 2013, 12:10 
Pour rappel :
Greg a écrit:Il y a donc le feu rouge normal, le feu vert pour indiquer le dernier train de la journée, le feu jaune pour indiquer que le train suivant est un facultatif, et enfin le feu blanc pour indiquer que le train suivant est un spécial .
Chacune de ces couleurs étaient mises en duo avec un feu rouge, on avait donc :
rouge-vert
rouge-blanc
rouge-jaune
rouge-rouge

Il y a eu un article dans un Ferrovissime.
Et LR :
hlbsnoop a écrit:Voilà : (Lr 657 Avril 2002)

1951/1958 :

1) Cas général. La lanterne blanche avant peut être placée au centre ou à droite ; la grosse lanterne rouge arrière est en bas à gauche et les deux petits fanaux rouges sont disposés aux angles supérieurs.

Pour les cas 2, 3 et 4, seule la couleur des petits fanaux supérieurs change :

2) fanaux jaunes : annonce aux gares et PN que ce train est suivi d'un train supplémentaire.

3) fanaux jaunes pareil mais annonce train facultatif. En VU : annonce retour à vide du train ou de la machine hlp à la gare d'origine.

4) fanaux verts : dernier train (fin journalier sur petites lignes, cas très fréquent).

1958/1988 (mais les cas 1, 2, 3 et 4 restes valables jusqu'en 1988 !!!)

5) Cas général. Les feux blancs avant ont 2 régimes d'éclairage : "projecteurs" en pleine ligne et fanal en gare ou lors de croisement de deux trains , les deux feux rouges sont à la même hauteur.

6) Un seul feu rouge a droite, petites lignes.

7) Feu blanc à droite et blanc à gauche : cf cas 3.

8) Feu rouge et vert à gauche : cf cas 4.

Les dispositions 1 à 4 resteront en vigueur jusqu'en 1988, notamment pour le matériel roulant ancien.
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 16173
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 16:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots®

Re: Feux de fin de convoi époque II et III

Publié: Dim 09 Juin 2013, 13:25 
Veuillez s'il vous plaît cacher ces horreurs seuneuceufiennes que nous ne saurions voir.

Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image
Image

MAIS !
Image
Image

Et comme je ne me souviens pas avoir un Règlement des Signaux plus frais dans mon brol... Good luck. :mort:
XT
Avatar de l’utilisateur
l'Esto
Retour de flamme ?
 
Messages: 11463
Inscrit le: Mar 16 Août 2005, 12:19
Localisation: Territoire de Belfort (donc beau et fort)
Âge: 42

Re: Feux de fin de convoi époque II et III

Publié: Dim 09 Juin 2013, 15:07 
Me voila éclairé.

Merci Castle Class, Christophe, Renato et L'Esto.
Avatar de l’utilisateur
JPMO
Bavard
 
Messages: 65
Inscrit le: Mer 31 Déc 2008, 09:38

Re: Feux de fin de convoi époque II et III

Publié: Dim 09 Juin 2013, 16:31 
Et pour aller encore plus loin (mais on s'éloigne effectivement de la seule région Est pour généraliser), je me permets de citer ce qu'on avait déjà écrit par ailleurs. :oops:
Mais les infos sont intéressantes :
l'esto a écrit:
Image
Image

L. Demarcq a écrit:Signalisation d'arrière renforcée [...] ça date de 1958, ce qui est toujours dans l'époque 3 [...] Le document a peut-être été abrogé en 1974, mais avant il a subi quelques modifs. Par exemple celle-ci:

Applicable à dater du 28 Septembre 1958

S. N. C. F. 1958
— —
AVIS GÉNÉRAL DE SÉCURITÉ N°5

§ 1 — Signalisation d’arrière des trains

ART. 1. — Les différents équipements actuels en porte-signaux du bas et de côté des voitures et wagons des Réseaux Européens vont être progressivement alignés sur un nouvel équipement unifié constitué par deux porte-signaux du bas (1)Les porte-signaux nouveaux unifiés seront du type " à lumière " ; des porte-signaux du type pyramidal actuel pourront toutefois être maintenus provisoirement, les lanternes S. N. C. F. (modifiées) pouvant en effet être fixées sur l'un ou l'autre des deux types de support. (2)Les porte-signaux de côté, ainsi que les porte-drapeaux, seront progressivement déposés. situés sur une ligne sensiblement horizontale.
Certains engins ou véhicules : autorails et remorques, fourgons à éclairage électrique, etc., conserveront toutefois, jusqu’à nouvel ordre, leur ancien équipement.

ART. 2. — Lorsque le dernier véhicule d’un train sera muni du nouvel équipement, caractérisé par deux porte-signaux du bas, les dispositions ci-après se substitueront aux dispositions correspondantes du Chapitre V (Signaux des trains) du Règlement Général de Sécurité — Titre I — Signaux : A. G. S. 5

ART. 129 et 130 du Règlement des Signaux.

Le jour, le train continuera à porter le signal de queue actuel, constitué soit par la plaque rouge de queue, placée en principe sur le porte-signal du bas de gauche, soit par la lanterne de queue utilisée la nuit.

La nuit, le train portera la lanterne de queue qui sera placée, en principe, sur le porte-signal du bas de gauche.

D’autre part, sur les lignes équipées en block automatique *(Sud-Ouest, Méditerranée), ainsi que sur certaines lignes à double voie désignées au Livret de la marche des trains (1)Ces lignes seront désignées par la mention " Lignes à signalisation d'arrière des trains renforcée "., une deuxième lanterne de queue devra normalement être placée sur le deuxième porte-signal du bas (2)En cas d'extinction de l'une des deux lanternes de queue, la lanterne restant allumée suffira bien entendu pour donner l'assurance que le train est complet, le rallumage ou le remplacement de la lanterne éteinte devant toutefois être effectué, sauf impossibilité, à la première gare d'arrêt ou à une gare d'arrêt suivante. (3)La deuxième lanterne pourra bien entendu être mise en place à une gare en amont du parcours intéressé, ou retirée à une gare en aval de ce parcours ; d'autre part, il ne sera pas tenu compte des troncs communs de faible longueur. ; à titre provisoire, pour les trains de messageries et de marchandises, cette deuxième lanterne pourra être remplacée, au même emplacement, par une petite lanterne de signal de côté.

Sur les mêmes lignes, les machines circulant h. l. p. devront également comporter normalement une deuxième lanterne de queue.

Parallèlement, sur les lignes autres que celles visées ci-dessus, les trains dont le dernier véhicule comportera l’ancien équipement pourront, s’il n’ont pas de signalement à effectuer, ne pas comporter de signaux de côté.

ART. 131 et 132 du Règlement des Signaux.

Le signalement des trains supplémentaires, facultatifs, spéciaux ou à marche indéterminée, dans les cas où ce signalement est prescrit, se fera :

— le jour, au moyen d’une plaque de signalement jaune, ou blanche, placée sur le porte-signal du bas de droite (ou accrochée à la lanterne fixée à ce porte-signal) ;

— la nuit, au moyen d’une petite lanterne de signal de côté donnant un feu jaune, ou blanc, placée sur le porte-lanterne du bas de droite (ou bien en remplaçant par une telle lanterne la deuxième lanterne de queue fixée sur ce porte signal, ou encore en remplaçant par un feu jaune, ou blanc, le feu rouge de la deuxième lanterne).

D’autre part, sur les lignes où, en application des Consignes d'Arrondissement correspondantes, il est fait usage d’un signal de cloture placé à l’arrière, ce signal sera constitué le jour par une plaque verte, la nuit par un feu vert, dans les mêmes conditions que pour les plaques et feux de signalement.

____________

(1) Les porte-signaux nouveaux unifiés seront du type « à lumière » ; des porte-signaux du type pyramidal actuel pourront toutefois être maintenus provisoirement, les lanternes S. N. C. F. (modifiées) pouvant en effet être fixées sur l’un ou l’autre des deux types de support.

(2) Les porte-signaux de côté, ainsi que les porte-drapeaux, seront progressivement déposés.
Toutefois, des porte-signaux latéraux pourront exister sur les wagons pour les besoins particuliers de certains Réseaux étrangers, mais ces porte-signaux latéraux seront sans emploi sur la S. N. C. F.

(3) Ces lignes seront désignées par la mention « Lignes à signalisation d’arrière des trains renforcée ».

(4) En cas d’extinction de l’une des deux lanternes de queue, la lanterne restant allumée suffira bien entendu pour donner l’assurance que le train est complet, le rallumage ou le remplacement de la lanterne éteinte devant toutefois être effectué, sauf impossibilité, à la première gare d’arrêt ou à une gare d’arrêt suivante.

(5) La deuxième lanterne pourra bien entendu être mise en place à une gare en amont du parcours intéressé, ou retirée à une gare en aval de ce parcours ; d’autre part, il ne sera pas tenu compte des troncs communs de faible longueur.

* Sud-Ouest, Méditerranée : y compris les lignes équipées en block automatique P. D.
A. G. S. 5
Gars de gare égaré
Avatar de l’utilisateur
Renato
Intarissable !
 
Messages: 16173
Inscrit le: Sam 01 Mars 2008, 16:00
Localisation: Sous les ogives du Midi
Echelle pratiquée: H0 1958-75
Club: Rigollots®

Re: Feux de fin de convoi époque II et III

Publié: Lun 10 Juin 2013, 08:31 
Castle class a écrit:Il y a eu un LR qui parlait de çà... Mais pareil ... Je ne retrouve pas !


Pour ceux qui possèdent des anciens LR.
Voir les articles "les réglements du lampiste" de JH Lavie
année 1983 : LR n°445 pg 24 - 446 pg 130 - 447 pg 246 - 448 pg 334 .
Dubois Albert.be sup dem
 

Re: Feux de fin de convoi époque II et III

Publié: Lun 10 Juin 2013, 09:02 
Merci Albert.

C'est ceux là que je cherchais (sans me rappeler que ce n'était pas 1 n°, mais 4 n°). :oops:
Lionel
Avatar de l’utilisateur
Castle class
Intarissable !
 
Messages: 4980
Inscrit le: Mar 09 Jan 2007, 22:58
Localisation: Oise
Âge: 66
Club: REV

Re: Feux de fin de convoi époque II et III

Publié: Lun 10 Juin 2013, 09:59 
:arrow: Ben on a plus trente ans non plus :wink:
Dubois Albert.be sup dem
 

Re: Feux de fin de convoi époque II et III

Publié: Lun 10 Juin 2013, 18:22 
Merci Albert pour les numéros.
Cela m'évitera de ''retourner'' le rayon Locorevue de la bibliothèque du club.
J'étais loin du compte en supposant ces articles édités dans les années 2000.
Avatar de l’utilisateur
JPMO
Bavard
 
Messages: 65
Inscrit le: Mer 31 Déc 2008, 09:38

PrécédentSuivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : MTFLS et 15 invité(s)