Forums LR PRESSE

Où il est question de trains, petits et grands

  • Advertisement

voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille ?

Tout sur le chemin de fer réel !

Modérateur: MOD

voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille ?

Publié: Dim 23 Sep 2018, 10:29 
Bonjour tout le monde,

J'ai lu beaucoup de vos précisions sur le trajet Paris-Lille et au-delà, mais sur l'express (le rapide ?) Paris-Lille - immortalisé par las voitures de 1ère et de 2ème Hornby AcHO (sans soufflets dans les 2 cas !)- je n'ai pas remarqué qu'il soit mentionné la présence d'une voiture restaurant sur ce trajet.
Même en vapeur, le temps de parcours devait être égal ou inférieur à 2 h 45 ; peut-on supposer que l'horaire du train était tel qu'il ne faisait pas voyager pendant l'heure des repas, tranche 12 h > 14 h par exemple ?

Et par ailleurs, n'y avait-il pas un fourgon postal la plupart du temps ?

Enfin, dans le cas d'express ou de rapides, y avait-il parité entre les voitures de 1ère et celles de 2ème ?

Merci
SDany
Bavard
 
Messages: 52
Inscrit le: Mer 22 Août 2018, 13:54
Echelle pratiquée: HO N

Re: voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille

Publié: Dim 23 Sep 2018, 13:10 
Du temps où les TEE Faidherbe, Gayant et Watteau étaient assurés en rames PBA / Mistral 69 (fin des années 70 / moitié des années 80), il y avait un service de restauration en VR et dans des voitures coach car un AR était positionné en milieu de journée et l'autre le soir.
Le 4e AR de 1ere classe, Le Lys de Flandre, passa en Corail (VTU 1ere) au milieu des années 70 et perdit son VRU au profit de la médiocre restauration à la place des Corail, d'où des protestations et la fuite de la clientèle.
15063
Prolixe
 
Messages: 1729
Inscrit le: Lun 07 Mars 2011, 09:15

Re: voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille

Publié: Dim 23 Sep 2018, 13:29 
Merci 15063 pour toutes ces précisions,

en fait, ce qui m'intéresse est pour constituer un train miniature ressemblant à la réalité à la période ou vapeur et électricité cohabitaient encore (années 50).
Si un horaire (y en avait-il ? oui d'après ce que tu écris) était à cheval sur l'heure des repas (12 h 14 h), il y avait donc une voiture restaurant, ancienne bleue de la CIWL ou, une telle voiture, repeinte en rouge par la SNCF ?

Bien à toit,
Dany
SDany
Bavard
 
Messages: 52
Inscrit le: Mer 22 Août 2018, 13:54
Echelle pratiquée: HO N

Re: voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille

Publié: Dim 23 Sep 2018, 13:42 
L'ouvrage "60 ans de trains de nuit français" propose :
- l'express Poste 300 (1951/52) avec 5 voitures postales (PA et PE) plus des voitures Nord entre Lille et Paris.
- L'express Poste 347 (1957)avec 6 voitures postales et des voitures Nord.
- Le Poste Express 300 (1964/65) avec 6 voitures postales et d'autres voitures mais pas de DEV.
Aucun ne possède de voitures restaurant.
En consultant le Chaix de 1958, les express 323, 325, 343 ont une voiture restaurant. Mais quelles étaient leurs compositions ?
Tonton Jean
Prolixe
 
Messages: 1654
Inscrit le: Lun 19 Nov 2007, 21:09

Re: voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille

Publié: Dim 23 Sep 2018, 14:21 
Merci Tonton Jean,
donc, il existait un horaire de certains trains express qui chevauchait la tranche 12 h 14 h pour justifier une voiture restaurant.
En 1958 (et même un peu avant), de mémoire d'un gamin de 7 à 10 ans à l'époque, il me semble que les CIWL restaurant (rachetées par la SNCF) étaient encore en service pour leur fonction de restauration, et quelques-unes de ces voitures étaient repeintes en rouge (cf la 1ère voiture restaurant Jouef de 22,5 cm de long, avec soufflets).
Bien à toi,
Dany
SDany
Bavard
 
Messages: 52
Inscrit le: Mer 22 Août 2018, 13:54
Echelle pratiquée: HO N

Re: voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille

Publié: Dim 23 Sep 2018, 15:13 
à ma connaissance aucune voiture restaurant bleue n'a été repeinte en rouge par la SNCF.
les restaurants bleus étaient des voitures appartenant à la CIWL et les restaurants rouges ont été construites pour la SNCF sur la base des voitures UIC.
Pour certaines relations la SNCF a confié la gestion de la restauration à la CIWL
qui n'était plus alors que prestataire de services, et pour certaines autres relations à d'autres prestataires dont la SERVAIR, ou même à des petites entreprises comme Le Buffet de la gare de Clermont-Ferrand (Mr Gorsse) pour les relations PLY-Clermont-Fd.
ALAIN
Avatar de l’utilisateur
morvan
Une promo? J'achète!
 
Messages: 15928
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 11:28
Localisation: Colombes (92) & Clamecy (58)
Âge: 73
Echelle pratiquée: HO & Z

Re: voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille

Publié: Dim 23 Sep 2018, 20:06 
Merci Alain,
Jouef a sorti une voiture restaurant rouge (un peu façon Capitole) mais à la longueur de toutes ses voitures à l'époque : 22,5 cm.
J'ai pensé que ce pouvait être une ancienne CIWL repeinte.

Après, Jouef a sorti les voitures restaurant rouges de 27 cm, qui allaient avec leurs UIC vertes.
SDany
Bavard
 
Messages: 52
Inscrit le: Mer 22 Août 2018, 13:54
Echelle pratiquée: HO N

Re: voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille

Publié: Dim 23 Sep 2018, 21:07 
SDany a écrit:Merci Alain,
Jouef a sorti une voiture restaurant rouge (un peu façon Capitole) mais à la longueur de toutes ses voitures à l'époque : 22,5 cm.
J'ai pensé que ce pouvait être une ancienne CIWL repeinte. [ . . .

Voir Grill Express sauce CIWL.
Pierre
Avatar de l’utilisateur
Pierre B
Intarissable !
 
Messages: 12802
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 13:20
Localisation: France
Âge: 62
Echelle pratiquée: H0

Re: voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille

Publié: Dim 23 Sep 2018, 21:18 
En 1959, la SNCF remplace les 4 AR rapides Paris-Lille-Tourcoing de 1ere classe assurés en rames diésel automotrices TAR par des rames tractées DEV Inox toujours réservées à la seule 1ere classe. Les voitures sont des DEV inox longues neuves, des A9 à compartiments et à couloir central (coach). Hornby a attribué au Paris-Lille des DEV Inox courtes des 2 classes qui appartiennent plutôt à la Flèche d'Or ou au Sud-express !

Ces 4 AR Lille sont positionnés dans la journée : 1 le matin, 1 le midi et 1 le soir + 1 le soir vers Lille et le matin vers Paris. Classés C150, traction par BB16000, il comportent en 59 un fourgon à bogies OCEM RA ex-Midi repeint dans le vert des BB16000. Il y a logiquement un restaurant, un CIWL équipé de bogies modernes pour pouvoir rouler à 150 comme ceux du Mistral mais sans la clim.

Ces rapides vont passer C160 après 66. Ils sont désormais dotés d'un restaurant VRU rouge neuf qui circule en couplage avec une DEV inox coach dotée de la clim, alimentée par le groupe électrogène de la VRU. Cette DEV est dédiée à la restauration à la place car en 2h20, il n'y a qu'un service. Les fourgons OCEM RA disparaissent, remplacés par des DEV Inox longues mixtes 1ere/fourgon commandées spécialement pour cette ligne en 1963. Mis à part la voiture "restauration à la place", toutes les autres ne sont pas climatisées.

La situation n'évolue qu'en 77. Le service Paris-Lille mobilise 4 rames dont une n'effectue qu'un seul AR. Celle là, le Lys de Flandre, passe en Corail, uniquement 1ere au début puis devant la désaffection de la clientèle, rapide 1ere et 2e à supplément. C'était probablement un test non concluant. On décide alors de passer en catégorie TEE les 3 autres AR mais Le Landy manque de voitures TEE. Il faut 2 rames puisque les sillons sont croisés 3 fois par jour. La réserve sera désormais commune avec la ligne de la Belgique. Il faut donc attendre la suppression des TEE sur le Sud-Est comme le Rhodanien pour assurer les Paris-Lille en compo mixte PBA/Mistral 69. Mise en réserve, une des rames DEV inox reçoit les bandeaux TEE.

Après la suppression du Mistral, toutes les voitures DEV Inox ex Paris-Lille partent en atelier recevoir un aménagement de 2e classe et sont mutées au Sud-Ouest. Certaines reviendront sur leur réseau d'origine après réforme, toujours aménagées en 2e, pour intégrer la rame MFPN qui accompagne la 231 K 8.

Les TEE Paris-Lille-Tourcoing Faidherbe, Gayant et Watteau ont perdu leur qualité de TEE en intégrant des voitures de 2e, PBA déclassées ou Corail, dans la 2e moitié des années 80. La traction est alors passée aux BB 22200. Jusqu'à la fin en 93.

PS : j'ai oublié de mentionner la présence de voitures bar, des mixtes 1ere/bar du temps des DEV Inox (celles qui deviendront les voitures discothèque) et des A3r Mistral 69 ensuite. Une d'entre-elles est toujours dans le train forum avec son magnifique bar en cuivre. Il ne manque que les sièges côté 1ere.
Dernière édition par 15063 le Dim 23 Sep 2018, 21:50, édité 2 fois au total.
15063
Prolixe
 
Messages: 1729
Inscrit le: Lun 07 Mars 2011, 09:15

Re: voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille

Publié: Dim 23 Sep 2018, 21:20 
De rien SDany , si je peux donner une info sur les temps passés , vu mon âge, c'est avec plaisir.
ALAIN
Avatar de l’utilisateur
morvan
Une promo? J'achète!
 
Messages: 15928
Inscrit le: Sam 13 Août 2005, 11:28
Localisation: Colombes (92) & Clamecy (58)
Âge: 73
Echelle pratiquée: HO & Z

Re: voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille

Publié: Dim 23 Sep 2018, 21:46 
La présence de voitures restaurant sur les express Paris-Lille ne semble pas durer longtemps après l'électrification. Les express comportaient des voitures rapides Nord en 1ere (A8) et express Nord en 2e (B11tz). Dans les années 60, la partie 2e est assurée en rapides Nord (B8, B9...) ou en DEV AO (B10) jusqu'à l'arrivée massive des USI en 1968.

Cas très particulier, le Night-ferry roulant vers Paris le matin comportait une VRU pour les petits déjeuners à partir de Lille. Il s'agissait probablement de la VRU de réserve des rapides.
15063
Prolixe
 
Messages: 1729
Inscrit le: Lun 07 Mars 2011, 09:15

Re: voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille

Publié: Lun 24 Sep 2018, 05:22 
Sur les rapides Paris Lille, n'y auraient ils pas été incorporées ces voitures inox cuisine, les mêmes que celles utilisées sut les "trains oiseaux" Paris Le Havre, qui offraient eux aussi la restauration, malgré le court trajet?
Gilles74
Loquace
 
Messages: 1265
Inscrit le: Ven 19 Août 2016, 16:06
Echelle pratiquée: HO

Re: voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille

Publié: Lun 24 Sep 2018, 09:13 
J'ai souvent emprunté les rapides du Havre, il y avait bien une inox cuisine, A6rtj pour la restauration à la place.
Cette voiture était ouverte à la restauration en semaine, selon l'horaire de ces trains : petit déjeuner, repas de midi ou diner. Bon appétit !
EC 64, toujours en veille...
Avatar de l’utilisateur
EC 64
Intarissable !
 
Messages: 15687
Inscrit le: Lun 21 Jan 2008, 12:13
Localisation: PARIS (F)
Âge: 67
Echelle pratiquée: H0 (ep IV-V)
Club: AFAC Paris

Re: voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille

Publié: Lun 24 Sep 2018, 10:05 
Il y a eu de nombreux articles sur le Paris-Lille-Tourcoing 1ère classe à l'époque de la sortie des DEV inox longues Rivarossi, rien ne mentionne à aucun moment l'utilisation d'un ragout bleu avec une rame inox, c'était une rame homogène tout en 1ère avec bar c'est sur, restaurant inox peut-être, il faut vérifier, la seule entorse à l'inox était le fourgon déjà mentionné peint au couleurs des 16000. De mémoire toujours, pour former un Paris-Lille-Tourcoing inox en HO, il manque toujours (plus de 20 ans après) un aménagement dans la série Rivarossi, il serai logique que ce soit la restaurant car la bar existe et je ne vois pas ce qui pourrait manquer d'autre (il n'y avait pas de mixte/fourgon), les aménagement spéciaux type salon de coiffure ou secrétariat n'étant apparu qu'à partir des Mistral 69, elles aussi utilisées en rames homogènes M69/PBA sur Paris Lille. Toutes les infos concernant ces rames inox figurent dans l'Encyclopédie des voitures SNCF, je regarderai dans la journée si je trouve 5 minutes.
Christophe DUFRENOY
Avatar de l’utilisateur
C.Dufrenoy
Moules Frites !
 
Messages: 6199
Inscrit le: Lun 01 Mai 2006, 11:26
Localisation: Wavrin
Âge: 39

Re: voiture restaurant et fourgon postal sur le Paris Lille

Publié: Lun 24 Sep 2018, 10:33 
Dans les tranches 56, 63 et 64 des DEV INOX, il a été construit un total de 12 voitures cuisine A6rtj. les 4 voitures de la tranche 56 étaient destinées aux trains Paris - Lille - Tourcoing.
Comme elles ont été livrées en 1959, elles ont assuré le service de restauration sur les trains inox dès l'électrification. L'objectif était de composer tout de suite une rame entièrement inox.
La seule entorse étant l'absence de mixtes fourgon dans la tranche 56, il a fallu avoir recours aux antiques fourgons MIDI évoqués par Christophe.
Les tranches 63 et 64 avaient bien des fourgons, mais ils ont été répartis entre les régions Est et Ouest et, du coup, les fourgons MIDI sont restés sur le Nord jusqu'à la fin des services Paris Tourcoing en DEV inox.
Lionel
Avatar de l’utilisateur
Castle class
Intarissable !
 
Messages: 4980
Inscrit le: Mar 09 Jan 2007, 22:58
Localisation: Oise
Âge: 66
Club: REV

Suivant

Retour vers Ferrovissime

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : rail45 et 14 invité(s)